BFM Business

Cette dangereuse clé USB peut griller n'importe quel PC

-

- - -

Un fabricant a décidé de commercialiser l'invention diabolique d'un hacker russe: une fausse clé USB qui envoie des décharges électriques dans les circuits de l'ordinateur jusqu'à leur destruction.

Les recoins d’Internet cachent parfois les produits les plus improbables. Dernier exemple en date : l’USB Killer 2.0. Il s’agit d’une clé USB qui, une fois branchée, "électrocute" littéralement l’ordinateur. Elle est commercialisée sur un site web d’origine hongkongaise pour 49,95 euros. Une vidéo de démonstration montre sa redoutable efficacité.

Selon le fabricant, cette clé est capable de détruire plus de 95 % des appareils qui disposent d’un port USB. " A date, le seul matériel qui résiste à nos tests était le dernier modèle des Macbook", précise le site qui, en même temps, condamne tout usage malveillant. Cette clé ne serait destinée qu'à des tests... Mais en réalité, il est très probable que la principale raison d'achat de cet appareil diabolique soit le sabotage.

L'USB Killer a été créé pour la première fois en mars 2015 par un hacker russe. Son fonctionnement est assez simple : la clé est constituée d’un convertisseur AC/DC et d’une série de condensateurs. Ces derniers se chargent quand on branche la fausse clé dans l’ordinateur. Un transistor libère ensuite brutalement cette charge sur les fils de données du port. Le processus se répète jusqu’à destruction des circuits internes. Les Macbook seraient capables de résister à cette attaque, car leurs fils de données USB seraient isolées sur le plan électrique.

En tous cas, cette histoire prouve une fois encore qu'il ne faut jamais brancher sur son ordinateur une clé USB dont on ne connaît pas la provenance.