BFM Tech

Une cohue de plusieurs centaines de personnes devant un magasin Lidl qui vend des PS4 à 95 euros

Pour l'ouverture d'un nouveau magasin en région parisienne, Lidl proposait des PS4 à prix cassé. Devant la cohue qui s'est formée devant le magasin, l'enseigne a décidé de ne pas ouvrir le magasin.

Des personnes qui attendent depuis plusieurs heures, certaines même depuis la veille pour finalement rien. La direction du magasin du nouveau Lidl à Orgeval dans les Yvelines qui devait ouvrir ses portes ce mercredi à 8h30 a finalement décidé de repousser l'ouverture. Jusqu'à 400 personnes se massaient en effet devant l'entrée sans aucun respect des distanciations sociales et des gestes barrière.

Des clients venus en masse pour une offre très alléchante: une Playstation 4 (modèle slim 500 Go) proposé à 95 euros au lieu de 299 euros dans le commerce. Il s'agissait d'un déstockage de modèle vendus en 2018 à l'occasion de la Coupe du monde de football. 400 consoles dont l'emballage était abîmé n'avaient pas été repris par Sony à l'époque. Lidl les stockait depuis lors et a décidé de les vendre début 2020 à l'occasion de l'ouverture de ses magasins. "Une quarantaine à Dijon avant le confinement, encore 60 la semaine dernière à Pontault-Combault, le tout sans publicité extérieure, donc sans susciter une attente quelconque malgré le prix choc", explique le spécialiste de la grande distribution Olivier Dauvers

Une offre qui est devenue virale ce mardi soir lorsqu'elle a été dévoilée par le site Dealabs après la publication d'une photo de l'offre par un prestataire de Lidl qui a pu entrer dans le magasin en début de semaine avant l'ouverture.

Mais de PS4 à 95 euros, il n'y aura finalement pas. Lidl a en effet décidé à la dernière minute de ne pas ouvrir le magasin. "La perspective de cette vente ayant attiré un grand nombre de personnes, nous estimons que les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour maintenir l'ouverture du supermarché", reconnaît Lidl.

La gendarmerie disperse la foule

Une décision qui a suscité la colère des clients qui trépignaient devant l'entrée et déclenché un mouvement de foule. La gendarmerie est intervenue pour disperser la foule. Des gaz ont même été lancés, assure Olivier Dauvers présent sur les lieux. Ce qui a entraîné l'évanouissement d'une personne. 

Après près d'une heure d'annonce de la gendarmerie, la foule a finalement commencé à se disperser. 

"Cela montre l'appétence des gens pour la consommation après des mois de confinement, explique Olivier Dauvers. Ce matin devant Lidl c'est comme au stade, je n'avais jamais vu ça."

Le magasin ouvrira plus tard dans la semaine. L'opération commerciale de la PS4 à 95 euros ne sera en revanche pas maintenue. "La vente de la PS4 est définitivement annulée, assure l'enseigne qui se dit surprise par l'engouement suscité. 

Une opération similaire avec une PS4 vendue à 80 euros en février dernier à Epernay (51) n'avait en effet pas entraîné une telle cohue. Toutes les consoles avaient été vendues en quelques heures mais dans le calme. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco