BFM Business

Twitter: Samsung fait la promotion du Galaxy Note 9… depuis un iPhone

Le Samsung Galaxy Note 9

Le Samsung Galaxy Note 9 - BFMTV.COM

Sur le réseau social, la filiale nigériane de Samsung a publié un tweet vantant les qualités du Galaxy Note 9, en utilisant son principal concurrent. Le sud-coréen n’est pas le premier à commettre cette bourde.

Certains employés de Samsung ne peuvent pas se retenir d’utiliser leur iPhone. C’est ce qu’a remarqué le youtubeur américain Marques K. Brownlee, spécialiste dans les nouvelles technologies. Sur son compte Twitter, il relaie la capture d’écran d’une publicité pour le Samsung Galaxy Note 9, publiée par Samsung Mobile Nigeria le 25 novembre dernier. Le message met en avant les qualités de l’écran Super Amoled du mobile, sorti en août dernier. Une publication qui a été envoyée depuis un iPhone. Après une salve de moqueries sur le réseau social, le tweet a été supprimé.

Samsung, après Huawei et LG

Samsung n’est pas le premier fabricant à commettre une telle bourde. Les grandes marques de smartphones, dont les comptes sur les réseaux sociaux sont parfois gérés par des agences externes, ont presque toutes été concernées par le problème. En passant par des applications tierces, n’importe quel internaute peut connaître l’outil qui a été utilisé pour publier un tweet, qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’un appareil Android, ou d’un iPhone.

La dernière erreur en date a été commise par Gal Gadot, ambassadrice des smartphones Huawei. En avril dernier, le même Marques K. Brownlee avait pointé une vidéo publiée sur le compte twitter de l’actrice, faisant la promotion du Huawei Mate 10 Pro et envoyée depuis un iPhone. Gal Gadot avait alors évoqué une erreur de son équipe, en charge de la publication du contenu en question.

Par le passé, la filiale française de LG a elle aussi été surprise en flagrant délit. Alors que l’iPhone 6 avait tendance à se tordre rapidement, LG France avait jugé bon de se moquer du géant californien pour mettre en avant son smartphone flexible. En publiant le message ironique depuis un iPhone, la marque avait retourné les moqueries contre elle.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech