BFM Business

Etats-Unis: un meurtrier arrêté après avoir avoué son crime devant une sonnette connectée

(image d'illustration)

(image d'illustration) - Netatmo

Un homme de 25 ans a poignardé à mort sa sœur enceinte aux Etats-Unis. Il a avoué le meurtre à une proche, venue rendre visite à la victime. Sans savoir que la sonnette connectée était en train d'enregistrer.

Mieux vaut se méfier des oreilles qui traînent. Un homme, Michael E., a été arrêté ce jeudi au Texas pour avoir poignardé à mort sa sœur enceinte, Jennifer E.. Il a été confondu par les enregistrements vidéo de la sonnette connectée installée à l’entrée de la maison de la victime, racontent nos confrères de Mashable

La jeune femme avait demandé à deux proches de venir chez elle, craignant une agression de son frère de 25 ans, un ancien joueur de football universitaire. Une amie, Linda M. s’est donc rendue au domicile de la victime. Elle a croisé Michael E. sur le perron, un couteau ensanglanté dans la main, qui a avoué le meurtre de sa sœur. Sans savoir que la caméra de la sonnette connectée avait tout enregistré. Corroborant ainsi le témoignage de Linda M. à la police. 

Les appareils connectés fournissent de précieux indices 

Ce n’est pas la première fois qu’un appareil électronique permet à la police d’élucider une affaire. Il y a quelques jours, les forces de l’ordre ont ainsi retrouvé la trace d’un homme de 23 ans qui avait agressé et kidnappé une femme à Las Vegas, raconte ABC News. La caméra de la sonnette d’un résident du quartier avait enregistré la scène, permettant ainsi l’identification et l’arrestation de l’agresseur. 

L’année dernière, le meurtre d’une quinquagénaire australienne avait été résolu grâce à sa montre connectée qui avait enregistré l’heure exacte de la mort. Elle ne correspondait pas à celle indiquée par sa belle-fille, témoin du meurtre, aux policiers. Après une enquête plus approfondie, ils se sont finalement rendus compte que c’était elle qui l’avait tuée et non pas des intrus comme elle le prétendait.

Pauline Dumonteil