BFM Business

Coronavirus: attention aux messages envoyés sur WhatsApp prodiguant des conseils pour éviter le virus

-

- - BFMTV.com

Depuis quelques jours, des messages partagés sur la messagerie WhatsApp donnent des conseils pour éviter d'attraper le coronavirus. Mais ils contiennent beaucoup de fausses informations.

Les messages WhatsApp sont les nouvelles chaînes de mail. Depuis quelques jours, les utilisateurs de la messagerie sécurisée de Facebook transfèrent massivement des recommandations à adopter pour éviter d’attraper le coronavirus. Mais comme souvent, la source de ces écrits transférés des dizaines de fois est difficilement identifiable.

BFM Tech a pu consulter l'un d'entre eux, émanant soi-disant "du staff médical d'un CHU". Mais à la lecture, il faut séparer le bon grain de l'ivraie.

Certains conseils sont bons à prendre comme le fait d’éviter de prendre des anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone...) car ils sont susceptibles d’aggraver l’infection, comme l’a recommandé le ministre de la Santé samedi. Ou encore de désinfecter son clavier d’ordinateur et son téléphone portable.

WhatsApp
WhatsApp © BFMTV.com

Boire du thé pour "tuer le virus" 

Mais pour d’autres, mieux vaut ne pas leur prêter d’importance. Le message conseille par exemple “de consommer des boissons chaudes “ car le virus ne résisterait pas à la chaleur. Ou encore de s’exposer au soleil pour “tuer le virus”.

Mais les Sars coronavirus, les virus responsables des maladies comme le Covid-19, restent stables entre 4 et 37 degrés, rapporte une étude publiée par la national Library of Medecine, repérée par Checknews. Toujours selon elle, le virus perdrait sa capacité infectieuse à partir d’une exposition de 90 minutes à 56 degrés. Impossible donc d’en venir à bout en s’exposant quelques minutes au soleil.

Difficile de signaler le message à WhatsApp

Il est malheureusement difficile d’empêcher la diffusion de ces fausses informations sur WhatsApp. Contrairement à un message public sur les réseaux sociaux, il est quasiment impossible de signaler celui "envoyé par un ami médecin". Car les messages échangés sur WhatsApp sont chiffrés de "bout en bout". Cela signifie que seul l'utilisateur et la personne avec qui il communique peut lire ce qui est envoyé. Il n'y a donc pas d'intermédiaires, pas même WhatsApp.

Les seules solutions pour remonter un problème à la plateforme est de faire une capture d'écran et de l'envoyer à WhatsApp ou de signaler le numéro de téléphone. Hors ici, cela reviendrait à signaler celui de la personne qui vous l’a envoyé alors qu’elle n'est probablement qu'un maillon de la chaîne.

De manière générale, il faut toujours faire attention aux messages transférés et qui vous demande de le repartager à vos connaissances. Surtout s'ils comportent un lien sur lequel il faut cliquer et qu'ils sont truffés de fautes d'orthographe. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech