BFM Business

Covid-19 : la Chine appelle à un système de QR code pour vérifier l'état de santé des voyageurs

Une employée de l'aéroport de Shanghai-Pudong tient un QR code pour vérifier l'état de santé des voyageurs, le 11 juin 2020 en Chine

Une employée de l'aéroport de Shanghai-Pudong tient un QR code pour vérifier l'état de santé des voyageurs, le 11 juin 2020 en Chine - Hector RETAMAL © 2019 AFP

Le président chinois Xi Jinping a appelé à la création d'un mécanisme mondial basé sur des QR codes pour contrôler l'état de santé des voyageurs, et permettre la reprise des vols internationaux.

Après la fermeture de ses frontières fin mars en raison de la crise sanitaire, la Chine travaille à la reprise de ses vols internationaux, réduits à néant. L'une des pistes envisagées est la mise en place d'un système mondial de QR code, pour contrôler l'état de santé d'un voyageur, rapporte la BBC.

En marge du sommet du G20, organisé du samedi 21 au dimanche 22 novembre à distance, le président Xi Jinping a appelé à la création d'un "mécanisme mondial", qui pourrait s'appuyer sur ces QR codes.

Ces codes pourraient selon lui être utilisés pour reconnaître "les certificats sanitaires basés sur les résultats des tests" de détection du Covid-19, selon une transcription publiée par l'agence de presse chinoise Xinhua.

Le président n'a pas donné plus de détails sur la manière dont ce programme pourrait fonctionner. Dans le pays, des QR codes ont été utilisées pour aider à contenir le virus. L’administration de Xi Jinping a fait appel aux géants Alibaba et Tencent pour développer un système de QR code avec différentes couleurs afin de suivre l’état de santé des habitants avec précision dans tout le pays.

Les défenseurs des droits de l'homme appellent à la méfiance

Depuis février, les Chinois se voient attribuer des codes basés sur un système de couleurs. Un code vert permet à une personne de voyager librement, et un code orange ou rouge indiquant qu'ils doivent être mis en quarantaine pendant deux semaines.

Mais les défenseurs des droits de l'homme s'inquiètent de dérives. Dans un tweet, le directeur exécutif de Human Rights Watch, Kenneth Roth, a exprimé sa prudence.

Méfiez-vous de la proposition du gouvernement chinois de mettre en place un système mondial de QR code. Une focalisation initiale sur la santé pourrait facilement devenir un cheval de Troie pour une surveillance politique et une exclusion plus large, à l'instar des dangers associés au système de crédit social chinois", a-t-il déclaré.
https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech