BFM Business

5G: Free accusé de pratiques commerciales déloyales en raison des débits proposés

Le logo de Free.

Le logo de Free. - AFP

L'opérateur, qui promet à ses clients qu'ils bénéficieront du "plus grand réseau mobile 5G en France", s'appuie principalement sur des fréquences de 700 MHz, aux débits proches de ceux de la 4G.

L'association de consommateurs Familles Rurales a annoncé jeudi avoir déposé une assignation en justice contre l'opérateur Free, lui reprochant "des pratiques commerciales déloyales" car faisant selon elle espérer "un gain de performance que toutes les fréquences 5G ne sont pas en mesure d'offrir à l'heure actuelle".

"La communication publiée par Free le 15 décembre 2020", date de l'annonce du lancement de son réseau mobile 5G, "pourrait être considérée comme étant constitutive de pratiques commerciales trompeuses", explique l'association dans un communiqué jeudi.

Selon elle, cette communication "ne permet pas aux consommateurs de comprendre que toutes les 5G ne se valent pas, que chacune dispose de spécificités propres ayant une incidence sur les débits, la latence ou la pénétrabilité au sein des bâtiments".

"Plus grand réseau mobile 5G en France"

L'association a déposé l'assignation auprès du Tribunal judiciaire de Paris la semaine précédente, a précisé à l'AFP sa directrice juridique Nadia Ziane. De son côté, l'opérateur, contacté par l'AFP, a déclaré: "nous ne commentons pas les contentieux".

A fin décembre, plus de 8.600 sites 5G avaient été ouverts commercialement par les opérateurs, selon des données publiées le 14 janvier par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep). 

Free dispose du plus grand nombre d'antennes fournissant le service mobile de dernière génération avec 5.640 sites 5G ouverts, contre 1.500 pour Bouygues Telecom, 742 par Orange et 793 par SFR.

Or, la filiale d'Iliad, qui revendique le "plus grand réseau mobile 5G en France", s'appuie principalement sur les fréquences de la bande 700 MHz, qui n'offrent pas les mêmes promesses en matière de débit que la bande 3,5 GHz, considérée comme la "bande-cœur" de la 5G.

La liste des sites 5G dévoilée par l'Arcep
La liste des sites 5G dévoilée par l'Arcep © Arcep

D'après les données de l'Arcep, Free compte 221 sites 5G en 3,5 GHz, contre 475 pour Orange, 115 pour Bouygues Telecom et 97 pour SFR (propriété d'Altice, comme BFMTV).

Selon leur position sur le spectre électromagnétique, les bandes n'ont pas les mêmes qualités physiques. Les bandes basses "apportent une meilleure couverture surfacique et à l'intérieur des bâtiments, mais des débits non comparables à ceux fournis par les bandes hautes comme la 3,5 GHz", explique l'Arcep.
Pour Nadia Ziane, "Free ne peut pas dire qu'il va multiplier la vitesse du débit vue la couverture pour laquelle il a opté".

Familles Rurales demande en outre au gouvernement de "prendre ses responsabilités" en "encadrant par arrêté" les publicités sur la 5G.  "Force est de constater que l'autorégulation escomptée n'aura pas été au rendez-vous", estime l'association.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably avec AFP Chef de service BFM tech