BFM Lyon

Rhône: les moines suspectés d'avoir incendié des antennes relais 5G regretteraient leur geste

La communauté des deux moines suspectés d'avoir incendié des antennes relais 5G dans le Rhône ces derniers jours soutient ses membres. Les deux hommes de 39 et 40 ans ont été mis en examen et risquent jusqu'à 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende.

Sur le même sujet