BFM Immo
Immobilier

Bâtiment: Emmanuel Macron veut accélérer la rénovation thermique des écoles

Emmanuel Macron a annoncé vendredi le lancement d'une initiative dans les prochains mois pour aider les communes à rénover leurs écoles. Beaucoup d'écoles sont aujourd'hui des passoires thermiques.

Une initiative sera lancée dans les prochains mois pour aider les communes à rénover leurs écoles, dont beaucoup sont des passoires thermiques, a annoncé vendredi le président Emmanuel Macron à l'occasion des "24 heures du bâtiment". Le chef de l'État s'exprimait dans un entretien vidéo pré-enregistré avec Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment (FFB).

Je souhaite qu'on aille plus vite dans la rénovation des bâtiments publics, en particulier il y a une initiative que je veux qu'on lance dans les prochains mois [...] c'est la rénovation de nos écoles", a déclaré Emmanuel Macron.

"On a besoin d'accompagner nos communes [...] pour les aider à mener à bien la rénovation thermique de nos écoles. Aujourd'hui beaucoup de nos écoles ne sont pas aux dernières normes, elles dépensent beaucoup d'énergie, on pourra améliorer les conditions pour nos enseignants et pour les enfants", a déclaré le chef de l'État. Il a rappelé qu'il y aurait aussi "30 millions de logements à rénover en 30 ans" pour le secteur du bâtiment.

Crise du logement neuf

Interpellé par le président de la FFB sur la crise du logement neuf et la frilosité des maires à délivrer de nouveaux permis de construire, Emmanuel Macron a reconnu que "trop de collectivités territoriales bloquaient les permis, avaient un doute sur le logement". "On doit continuer à convaincre les élus de donner les permis, on va regarder les réformes institutionnelles qu'il faut faire, on a mis en œuvre des dispositifs fiscaux pour accompagner les maires qui bâtissaient, on va pérenniser cela", a-t-il souligné.

Emmanuel Macron a également plaidé pour une simplification des procédures et une poursuite de la modernisation du secteur afin "d'industrialiser" la production de logements.

J. Br. avec AFP