BFM Lille

Violences et faux en écriture publique à Calais: du sursis requis contre trois CRS

Un an d'emprisonnement avec sursis a été requis mardi contre un CRS jugé pour avoir violenté un bénévole britannique lors d'une intervention d'évacuation de migrants à Calais et pour avoir falsifié son PV, contredit par des vidéos. Six mois de prison avec sursis et une interdiction d'exercer pendant un an ont été requis contre deux autres CRS.