BFM Business

Après un coup de frein, la collecte du Livret A rebondit 

-

- - DENIS CHARLET / AFP

En juillet, les épargnants ont déposé 1,4 milliard d'euros sur leur Livret A. Une forte accélération par rapport à juin.

Le Livret A a vu sa collecte rebondir nettement en juillet après un coup de frein enregistré en juin, selon des chiffres publiés mercredi par la Caisse des dépôts. Le mois dernier, les montants déposés ont atteint 1,4 milliard d'euros.

C'est presque trois fois plus qu'au mois de juin durant lequel seuls 510 millions avaient été collectés. Et c'est aussi bien mieux qu'en juillet 2018, mois durant lequel ce placement avait recueilli 880 millions d'euros.

Le Livret A, qui sert notamment à financer le logement social en France, continue ainsi de vivre une année très dynamique en dépit d'un taux de rémunération à son plus bas niveau historique, à 0,75%.

Entre janvier et fin juillet, la collecte nette, c'est-à-dire les dépôts moins les retraits, a atteint environ 13 milliards d'euros contre un peu moins de 10 milliards sur la même période en 2018.

De son côté, son petit frère le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a enregistré en juillet une collecte nette de 460 millions d'euros, en rebond là aussi par rapport aux 120 millions engrangés en juin et en nette progression par rapport aux 210 millions de juillet 2018.

Au total, la collecte nette réalisée en juillet par le Livret A et le LDDS réunis s'est ainsi élevée en juillet à 1,9 milliard d'euros, contre 1,1 milliard l'an passé. 

Sur la période allant de janvier à fin juillet, la collecte nette cumulée sur ces deux placements a atteint près de 16,3 milliards d'euros, contre un peu moins de 12 milliards un an plus tôt.

L'encours total d'épargne stationnant sur ces deux produits atteignait fin juillet quelque 407,7 milliards d'euros.