BFM Business

Un tunnel de 18 kilomètres sous la mer Baltique pour relier l'Allemagne et le Danemark

Ce tunnel immergé sera le plus long du monde. Il permettra aux trains, aux camions, mais aussi aux voitures de transiter en 10 minutes entre l'Allemagne et le Danemark.

Relier par la route l'Allemagne et le Danemark sera bientôt possible via un tunnel de 18 kilomètres de long sous la mer baltique. Ce contrat représente un montant de 7 milliards d'euros. Une fois réalisé, ce tunnel immergé sera le plus long du monde.

La maîtrise d'œuvre a été confiée à Femern A/S. Huit entreprises y participeront. En plus de Vinci Construction Grands Projets, il y a Per Aarsleff Holding, Soletanche Bachy International (une filiale de Vinci), CFE, Wayss und Freytag Ingenieurbau, Max Bögl Stiftung and Co, BAM Infra et BAM International. Les travaux s'étaleront jusqu'en 2029.

L'axe sera composé de quatre voies routières et deux voies ferrées pour permettre aux trains, aux camions, aux cars, mais aussi aux voitures de transiter entre la presqu'île de Fehmarn en Allemagne et la ville danois de Rødby.

Des tronçons de 72.000 tonnes seront mis bout à bout par 35 mètres de fonds
Des tronçons de 72.000 tonnes seront mis bout à bout par 35 mètres de fonds © Vinci

Le trajet ne mettra plus que 10 minutes contre une heure aujourd'hui en ferry. Il permettra aussi de relier Hambourg à Copenhague en moins de trois heures, contre presque 5 heures aujourd'hui. Mais l'ambition du projet va bien au-delà.

Il s'inscrit dans l'axe de circulation qui relie la Scandinavie à la Méditerranée", explique Lars Friis Cornett, responsable pour l'Allemagne de l'entreprise Femern A/S.

Deux catamarans construits pour ce projet

A la différence des autres tunnels immergés, comme celui sous la Manche, celui-là ne sera pas creusé. Il s'agit en effet d'un défi architectural car il va falloir construire 89 morceaux de tunnel en béton puis les déposer un à un par 35 mètres de fond. Chaque élément de la structure mesure 216 mètres et pèse 72.000 tonnes.

Les bouts de tunnel seront fabriqués dans une usine à proximité des côtes. Pour les acheminer à leur place, Fermen A/S fait construire deux catamarans aux dimensions titanesques.

Le projet est dans les cartons depuis 1990, mais les études ont démarré en 2018. Il a été confronté à une âpre résistance côté allemand et danois d'associations écologistes, habitants de l'île, société de ferrys et plusieurs communes. Au total, huit plaintes ont été déposées au tribunal administratif de Leipzig.

Pascal Samama avec Jean-Baptiste Huet