BFM Business
JMLECO

Autodesk : aider les innovateurs à relever les défis de conception les plus urgents

[CONTENU PARTENAIRE] C’est le leader mondial dans le domaine des technologies numériques de conception et de fabrication : la jeune start-up Autodesk fêtera cette année ses quarante ans. Quatre décennies pour définir une expertise de pointe dans les domaines de l’architecture, de l’ingénierie, de la construction, de la conception, de la fabrication et du divertissement, toujours dans le but d’aider les innovateurs du monde entier à relever les défis urgents d’aujourd’hui. Mais à quels défis l’entreprise, qui revendique 11500 collaborateurs et 62 millions d’utilisateurs dans le monde pour un chiffre d’affaires de 3,79 milliards de dollars au 31 janvier 2021, doit-elle pour sa part faire face ? Florence Ferreira, Head of Brand Marketing Europe du Sud, et Emmanuel Di Giacomo, Responsable Développement des écosystèmes BIM Europe et Architecte, répondent à nos questions.

Votre spécialité est de relever les défis urgents auxquels le monde doit faire face : quels sont-ils dans le secteur des technologies de conception et de fabrication ?

Autodesk place le développement durable au cœur de son approche : nous avons atteint la neutralité carbone sur toute la chaîne de valeur, et été classés 4ème entreprise la plus durable d’après le magazine Barron en 2021. A ce titre, nous affichons clairement notre mission : aider les sociétés innovantes à relever les défis de conception d’aujourd’hui et de demain les plus pressants, et donner les moyens aux concepteurs et créateurs de bâtiments ainsi qu’aux designers, de concevoir toujours plus, mieux, avec moins mais surtout de manière plus durable.

La pandémie, nous le savons, a considérablement changé notre manière de travailler, et ce, à l’échelle des trois secteurs que nous adressons (architecture, ingénierie et construction ; design et fabrication ; médias et divertissement). Malgré le retour partiel au bureau, on ne travaillera plus jamais comme avant : il est nécessaire désormais pour les équipes de pouvoir travailler en tout lieu, avec la capacité de collaborer à distance et d’accéder à n’importe quel moment aux données d’un projet. C’est là un premier enjeu absolument incontournable : l’accès aux données, la possibilité de les partager, et leur valorisation pour une prise de décision éclairée.

On constate ensuite parmi les acteurs du marché deux tendances de fond : ceux qui sont en retard quant à la transformation digitale, qui ont du mal à raccrocher les wagons, et à l’inverse, ceux qui sont déjà digitalisés et qui sont déjà à l’étape suivante, celle de la convergence.

Quels sont les enjeux autour de la convergence, que vous qualifiez de quatrième vague de la transformation digitale ?

La convergence désigne l’association et la combinaison de technologies, de processus et de données, qui permettront dès lors de proposer de nouveaux produits, services et expériences. Pour les acteurs les plus matures à cet égard, il s’agit donc d’ores et déjà d’anticiper de quelle manière ils vont pouvoir collaborer entre secteurs. Qui dit digitalisation dit plateformisation des solutions 3D : c’est un enjeu fort pour nous, car nos clients ont besoin d’avoir accès aux projets et aux insights des autres industries en vue de matérialiser cette collaboration.

Selon le rapport “Convergence : la prochaine vague de la transformation numérique”, que nous avons publié avec l’institut Altimeter, 58 % des entreprises interrogées ont soit réfléchi à la convergence, soit reconnu qu'il s'agit de l'un des aspects les plus importants de leur activité.

Ainsi, si on observe les étapes de la transformation digitale, la première passe souvent par les technologies : via leur utilisation, on impose une nouvelle façon de collaborer dans l’entreprise, et on change donc les processus. On va ensuite réaliser la valeur capitale de la donnée, qui doit être ensuite mise à disposition de tous les acteurs de l’entreprise pour travailler en bonne entente. Une fois ces trois caps atteints, la convergence des secteurs peut avoir lieu.

Comment accompagnez-vous vos clients sur la transformation digitale et les enjeux de développement durable ?

Nous les accompagnons de différentes manières. Depuis sa création, Autodesk est très attaché au développement de solutions permettant de concevoir un monde meilleur. Si nos solutions digitales s’adressent à des architectes, des ingénieurs ou encore des entreprises de construction, on constate que de plus en plus de maîtres d’ouvrage s’intéressent à des sujets comme le BIM (« Building Information Modeling ») ou les jumeaux numériques. Selon les estimations des Nations unies, la population mondiale devrait atteindre 9,7 milliards d’individus d’ici 2050. Le secteur mondial de l’AEC doit donc trouver des méthodes de conception plus intelligentes et plus efficaces pour concevoir et construire des bâtiments : il s’agit non seulement pour répondre à la demande globale, mais aussi pour créer des espaces plus intelligents, plus qualitatifs et si possible réversibles.

Nous développons en ce sens des solutions qui permettent de construire avant de construire, mais pas seulement. Nos solutions sont également leaders dans le domaine des infrastructures. Ainsi, des projets comme le Grand Paris, l’un des plus importants en Europe (24 milliards d’euros, 200 km de voies ferrées, 68 gares) sont construits en grande partie grâce à des solutions logicielles BIM telles que Revit® ou encore AutoCAD Civil 3D, pour améliorer l'efficacité et la précision tout au long du cycle de vie du projet, depuis la phase conceptuelle à la visualisation et à l'analyse, jusqu'à la fabrication et à la construction.

Comme nous sommes constamment à l’écoute du marché, nous concevons également des solutions ad hoc en réponse aux besoins de ses acteurs. Notre équipe de chercheurs, grâce à nos investissements importants chaque année en R&D est d’ailleurs capable de les anticiper et de nourrir le développement de solutions de pointe sur les marchés adressés.

On constate, nous le disions, qu’il s’agit de concevoir toujours plus : pour autant, face aux enjeux environnementaux et climatiques, il s’agit surtout de concevoir mieux. Nos solutions de conception 3D aident également nos clients dans leurs démarches de développement durable, autour d’une conception plus saine et plus pérenne, pour des actifs agréables à vivre, respectueux de l’environnement tout en étant efficaces à tous points de vue, structurellement et énergétiquement parlant. Et ce, en consommant le moins de matière première et en produisant le moins de déchets possible.

Quels sont, en somme, vos engagements ?

Bâtiments plus écologiques, produits plus intelligents, superproductions plus spectaculaires : nos logiciels aident nos clients à imaginer et construire un monde meilleur pour tous, dans une logique de convergence des différents secteurs, de dématérialisation et de plateformisation des technologies et d’accès aux données via le cloud. Et grâce à nos technologies parmi les plus “ouvertes” de l’industrie, nous permettons à tous de capitaliser sur notre expertise pour nous aider à construire mieux et différemment.

Découvrez un monde de nouvelles possibilités avec Autodesk.

Ce contenu a été réalisé avec SCRIBEO. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCRIBEO