BFM Patrimoine

Retraites: 6 chiffres qui révèlent les craintes des Français

Près d'un Français sur deux (48%) n'épargne pas pour sa retraite.

Près d'un Français sur deux (48%) n'épargne pas pour sa retraite. - Philippe Huguen - AFP

Plus de deux Français sur trois redoutent de ne pouvoir vivre confortablement leur retraite, selon une étude HSBC publiée ce mardi 20 janvier.

En raison de la mauvaise conjoncture, la retraite paraît moins dorée. Telle pourrait être la conclusion de l'étude HSBC publiée ce mardi 20 janvier et intitulée "l'Avenir des retraites un équilibre nécessaire". 

Cette étude a une portée mondiale puisque la banque sino-britannique a interrogé pas moins de 16.000 personnes (actifs et retraités) dans 15 pays différents dont la France, les Etats-Unis ou encore le Royaume-Uni. Ce qui permet ainsi de dresser une vraie comparaison internationale. 

Et dès l'avant-propos de cette étude, Charlie Nunn, le chef de la division gestion de fortune d'HSBC donne le ton: "la crise économique a fortement affecté l'épargne pour la retraite. De nombreuses personnes ont dû revoir leurs plans de retraite à l'aune d'autres priorités comme subvenir aux besoins de leur famille et rembourser un ou plusieurs crédits", prévient-il.

Par ailleurs, l'étude d'HSBC montre que quelque soit le pays concerné, les actifs sont en grande majorité inquiets pour leur retraite. En moyenne, 69% des personnes interrogées par HSBC craignent ainsi de se retrouver à court d'argent, une fois arrivée à la retraite.

Cette inquiétude globale n'épargne évidemment pas l'Hexagone. Voici ainsi six chiffres qui montrent et analysent les craintes des Français.

> Deux Français sur trois craignent pour leur retraite

67% des Français ont peur de ne pouvoir jouir d'une retraite confortable. Il faut dire que, en parallèle, 41% des retraités interrogés jugent, eux, que leur niveau de vie est moins bon que lors de leur vie active.

>Les femmes sont davantage préoccupées par leur retraite

Les Françaises sont encore plus inquiètes que les Français. Il faut dire qu'elles épargnent moins pour leur retraite que leurs homologues masculins (63 euros par mois contre 110 euros pour les hommes, selon une étude HSBC de décembre). Une différence qui s'explique notamment par des revenus plus faibles (19,3% en moyenne selon l'Insee) et une carrière plus inégale.

> L'effet de la crise économique

La majorité des Français (52%) a décidé de réduire leur épargne en invoquant la crise comme motif, un chiffre supérieur à la moyenne mondiale (40%). 23% des Français expliquent, par ailleurs, que la crise économique comme un des éléments qui a eu un impact significatif sur leur capacité à épargner.

En outre, HSBC souligne que près d'un Français sur deux n'épargne pas pour sa retraite. Pourtant les Français semblent plus conscient des réalités qui les attendent: 54% d'entre eux s'attendent à une baisse de leur niveau de vie à la retraite, alors que la moyenne mondiale n'est que de 23%.

> Le coût de la vie trop cher

Alors que l'inflation est au plus bas, l'étude d'HSBC montre que les deux-tiers des Français considèrent néanmoins que le coût de la vie augmente plus vite que leurs revenus. Ce qui tend à diminuer le revenu qu'ils leur reste pour épargner. Or, les Français épargnent beaucoup (15,1% de leur revenu disponible en 2013, selon l'Insee, contre 10,8%, en moyenne dans l'Union européenne, selon l'Observatoire de l'épargne national).

> Les Français plus pessimistes

Ce n'est un secret pour personne: les Français sont les champions du pessimisme. Ils sont ainsi 2 sur 5 à ne pas avoir confiance dans leur avenir financier, et donc dans leur capacité à épargner pour la retraite, contre 1 pour 5 dans la moyenne mondiale.

> Mais les jeunes sont plus confiants dans leur avenir

Les jeunes sont moins inquiets de leur avenir financier que les seniors probablement parce que la retraite leur semble bien loin. Ils sont ainsi cinq fois plus confiants pour le futur de leurs finances que leurs aînés.

J.M.