BFM Patrimoine

L'inquiétante envolée du déficit des retraites complémentaires

Les deux régimes Agir et Arrco disposent encore de 60 milliards d'euros de réserves.

Les deux régimes Agir et Arrco disposent encore de 60 milliards d'euros de réserves. - Kenzio Tribouillard - AFP

Entre 2013 et 2014, le déficit combiné des régimes Agirc-Arrco a quasiment doublé, passant de  1,6 milliard à 3,2 milliards d'euros.

Le dérapage est conséquent. Le déficit des régimes de retraites complémentaires Agirc-Arrco est passé à 3,138 milliards d'euros en 2014, quasiment le double par rapport à 2013 où il s'était établi à 1,627 milliard, ont-ils annoncé ce mercredi 1er avril dans un communiqué.

Dans le détail, le déficit de l'Agirc (cadres) était de 1,985 milliard d'euros en 2014, contre 1,233 milliard un an plus tôt. Pour l'Arrco (tous les salariés du privé), il a triplé à 1,153 milliard, contre 394 millions en 2013.

Des réserves qui pourraient être épuisées dès 2018

Ces résultats, traditionnellement annoncés en juin, sont dévoilés avec trois mois d'avance à la demande des pouvoirs publics, précisent les deux caisses, alors que les partenaires sociaux sont engagés dans des négociations pour renflouer leurs caisses.

L'Agirc-Arrco a précisé à l'AFP que les deux régimes disposent toujours de 60 milliards d'euros de réserve.

Le cycle de négociation, commencé en février, doit s'achever en juin et la prochaine réunion aura lieu le 10 avril. Si rien n'est fait, les réserves seront épuisées dès 2018 pour l'Agirc et en 2027 pour l'Arrco.

J.M. avec AFP