BFM Patrimoine

UPDATE: Iliad: les résultats du premier semestre affectés par le lancement de Free Mobile

BFM Patrimoine
- Free Mobile a recruté 3,6 millions d'abonnés ou 5,4% du parc mobile français en moins de six mois - L'activité fixe a recruté 298.000 abonnés nets à la téléphonie fixe, soit plus de la moitié des recrutements du marché, au premier semest

- Free Mobile a recruté 3,6 millions d'abonnés ou 5,4% du parc mobile français en moins de six mois

- L'activité fixe a recruté 298.000 abonnés nets à la téléphonie fixe, soit plus de la moitié des recrutements du marché, au premier semestre

- Le résultat net semestriel a chuté de 45% en raison du coût du lancement de l'offre mobile

- L'excédent brut d'exploitation a stagné, grâce à une progression dans le fixe qui a compensé les pertes de la téléphonie mobile

(Actualisation: précisions sur les recrutements dans la téléphonie mobile et sur l'excédent brut d'exploitation, ajout d'informations sur le chiffre d'affaires, les abonnés à la téléphonie fixe, le résultat opérationnel courant et l'endettement du groupe)

PARIS (Dow Jones)--L'opérateur de télécommunications Iliad (ILD.FR) a annoncé vendredi une baisse de 45% de son résultat net au premier semestre, en raison notamment des investissements liés au déploiement de son réseau mobile.

Lancée en début d'année à des prix cassés, l'offre de Free Mobile lui a permis de recruter 3,6 millions d'abonnés ou 5,4% du parc français en moins de six mois, a indiqué Iliad dans un communiqué. Cela signifie qu'Iliad a recruté environ 1 million d'abonnés à son offre de téléphonie mobile au deuxième trimestre, après avoir fait état de 2,6 millions de recrutements au premier trimestre.

Le groupe a par ailleurs maintenu ses objectifs, dévoilés en mars, d'une "forte augmentation" de son activité cette année et d'un chiffre d'affaires "de plus de 4 milliards d'euros à horizon 2015".

Au premier semestre, le chiffre d'affaires de l'opérateur a grimpé de 39% à 1,44 milliard d'euros. Son activité mobile a généré un chiffre d'affaires de 320 millions d'euros sur la période, tandis que le chiffre d'affaires de son activité fixe a progressé de 8,5% à 1,13 milliard d'euros.

Iliad a recruté un nombre net de 298.000 nouveaux abonnés à la téléphonie fixe au premier semestre, ce qui représente plus de la moitié des recrutements nets du marché sur la période, grâce au succès de sa nouvelle plate-forme de connexion, Freebox Revolution, a souligné le groupe.

Au premier semestre, le résultat net de l'opérateur a cependant chuté de 45%, à 80 millions d'euros, et son résultat opérationnel courant a reculé de 31%, à 179 millions d'euros, en raison du coût du déploiement de son réseau mobile.

L'excédent brut d'exploitation de l'opérateur a pour sa part stagné à 417 millions d'euros. La progression de 11%, à 462 millions d'euros, de l'excédent brut d'exploitation des activités fixes a compensé une perte de démarrage de 44 millions d'euros dans la téléphonie mobile.

Les investissements dans l'activité mobile ont par ailleurs entraîné un alourdissement du bilan du groupe. L'endettement net d'Iliad à la fin du premier semestre ressortait à près de 1,13 milliard d'euros, ce qui représente 1,35 fois ses capitaux propres, contre un ratio de 0,83 un an plus tôt.

"Iliad est l'un des opérateurs les moins endettés en Europe", a toutefois souligné le groupe dans son communiqué.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

August 31, 2012 02:56 ET (06:56 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-