BFM Patrimoine

Un géant de la Bourse pourrait naître en juillet

Un mariage pourrait avoir lieu entre Deutsche Börse et LSE.

Un mariage pourrait avoir lieu entre Deutsche Börse et LSE. - Daniel Roland - AFP

Les opérateurs boursiers allemand Deutsche Börse et britannique LSE veulent sceller en juillet leur union. Elle donnera naissance à un poids lourd mondial de la Bourse. Un document précise le calendrier des prochaines étapes de l'opération, annoncée en mars dernier: les informations détaillées destinées aux actionnaires seront publiées en juin, LSE réunira ses actionnaires en assemblée générale en juillet, et ce même mois expirera l'offre de Deutsche Börse aux actionnaires de LSE. Il est prévu que les actionnaires de LSE détiennent 45,6% de la nouvelle entité et ceux de Deutsche Börse 54,4%.

L'accord de fusion prévoit la création d'une holding de droit britannique, dirigée par le patron de Deutsche Börse, Carsten Kengeter, et domiciliée à Londres, qui chapeautera les deux groupes. Chacun conservera son siège, à Londres et à Francfort respectivement. Bruxelles doit néanmoins encore donner son feu vert à la transaction, et Deutsche Börse et LSE ont chacun une position très forte dans certains produits dérivés, ce qui pourrait poser problème.

D. L. avec AFP