BFM Patrimoine

Taux: stagnation totale et générale, le G20 veut plus de QE.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le cas de figure est assez rare mais cette séance de mercredi constitue un précédent assez frappant: variation nulle sur l'ensemble des marchés obligataires de la planète, que ce soit en occident ou en Asie, en Europe ou au

(CercleFinance.com) - Le cas de figure est assez rare mais cette séance de mercredi constitue un précédent assez frappant: variation nulle sur l'ensemble des marchés obligataires de la planète, que ce soit en occident ou en Asie, en Europe ou aux Etats Unis, à l'intérieur ou en dehors de la zone Euro, au coeur de l'Europe ou en périphérie.

Quel que soit la dette considérée, on prend les rendements de mardi et on les duplique ce mercredi.
Le rendement du Bund à 0,3350% reste ainsi inférieur à celui du '10 ans' japonais (0,38%), le 'spread' avec les T-Bonds reste inchangé à 166Pts de base et à 25Pts de base avec nos OAT.
Il faut dire que cette journée s'avère très pauvre en statistiques, la France affiche un déficit courant de 1,9MdsE au mois de décembre, et les stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis se sont encore gonflés, ce qui précipite le prix du baril 3,5% plus bas, vers 48,25$ sur le NYMEX.

Cette rechute de l'or noir pourrait alimenter la spirale déflationniste sur le moyen terme aux Etats Unis et certains 'experts' invitent les membres de la FED à différer toute initiative en matière de hausse de taux jusqu'à... mi-2016.
Il est à noter que le 'G20' d'Istambul de mardi a permis l'émergence d'un consensus en faveur des injections monétaires telles qu'elles se pratiquent au Japon et tout prochainement en Europe, afin de prévenir le risque de spirale déflationniste.
Cela fait juste 25% que cela ne fonctionne pas au Japon, mais vive la guerre des devises.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance