BFM Patrimoine

Taux: journée de transition, le CPI US impressionne peu.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires sont parvenus lundi à de tels niveau de valorisation (T-Bonds sous les 2,5%, le '30 ans' US sous les 3,25%, OAT sous les 1,5% et Bund sous les 1,15%) qu'il apparaissait difficile de miser sur de nouvea

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires sont parvenus lundi à de tels niveau de valorisation (T-Bonds sous les 2,5%, le '30 ans' US sous les 3,25%, OAT sous les 1,5% et Bund sous les 1,15%) qu'il apparaissait difficile de miser sur de nouveaux records absolus ce mardi.

Malgré une inflation US qui repasse au-dessus des 2% en juin aux Etats Unis (avec une hausse de 0,3% qui succède à +0,4% en mai), les T-Bonds US ne lâchaient rien à 2,46/2,465%.
En repli prudent avant la publication du 'CPI', les marché obligataires se sont redressés dans les secondes qui ont suivi.
La publication à 16H d'une hausse de 2,6% des reventes de logements anciens provoque une dégradation marginale des T-Bonds US à 2,48%.

Le Bund lâche un peu de terrain... mais son retour sur ses niveaux records de mai 2013 la veille (tout près de 1,13%) génère plus de prises de bénéfice que d'audace... d'autant que la croissance allemande se situe au-delà des 1,5% en 2014.
C'est le 'statu quo sur les 'bonos' espagnols à 2,57% et les 'BTP' italiens à 2,67% et les Gilts britanniques se dégradent légèrement à 2,59%.

Avec une notation nettement plus favorable que les 'bonos', les bons du Trésor britanniques affichent une rémunération supérieur: c'est le symptôme d'une anticipation de resserrement imminent de la politique monétaire souvent évoquée par le patron de la BOE -Mark Carney- au Royaume Uni.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance