BFM Patrimoine

SFR: l'AMF tance Altice, Bouygues et Vivendi au sujet de leur communication

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'Autorité des marchés financiers s'en est pris vendredi à la communication jugée insuffisante des sociétés impliquées dans la vente de l'opérateur mobile SFR, indiquant ne pas avoir obtenu de réponse à ses demandes d'inf

PARIS (Dow Jones)--L'Autorité des marchés financiers s'en est pris vendredi à la communication jugée insuffisante des sociétés impliquées dans la vente de l'opérateur mobile SFR, indiquant ne pas avoir obtenu de réponse à ses demandes d'informations supplémentaires.

"L'AMF réaffirme la nécessité d'informer le marché des caractéristiques des offres en présence", a indiqué le régulateur boursier dans un communiqué, en affirmant n'avoir reçu que des réponses "partielles" de la part de Vivendi (VIV.FR), Bouygues (EN.FR), Altice (ATC.AE) et Numericable (NUM.FR).

Bouygues, propriétaire de l'opérateur Bouygues Telecom, et Altice, maison mère du câblo-opérateur Numericable, ont tous deux déposé auprès de Vivendi une offre de rachat de sa filiale SFR.

"Le rachat de SFR n'est pas soumis au cadre juridique des offres publiques, dont les obligations de transparence et le jeu des surenchères est très strict, car cette société n'est pas cotée. Toutefois, Altice, Numericable, Bouygues et Vivendi, en tant que sociétés cotées, ont l'obligation de fournir au marché une information exacte, précise et sincère", a souligné le régulateur des marchés dans son communiqué.

Les sociétés concernées s'exposent à des sanctions en cas de non respect de la réglementation boursière, a également rappelé l'AMF.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

March 28, 2014 13:20 ET (17:20 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-