BFM Patrimoine

Ryanair pourrait envisager de participer à l'augmentation de capital d'Alitalia- DG

BFM Patrimoine

MILAN (Dow Jones)--Le directeur général de Ryanair Holdings (RYA.LN) a déclaré mardi que la compagnie low cost irlandaise pourrait envisager de participer à l'augmentation de capital d'Alitalia si on le lui demandait. "Si (la direction) vie

MILAN (Dow Jones)--Le directeur général de Ryanair Holdings (RYA.LN) a déclaré mardi que la compagnie low cost irlandaise pourrait envisager de participer à l'augmentation de capital d'Alitalia si on le lui demandait.

"Si (la direction) vient à nous demander (de prendre part à l'augmentation de capital), nous sommes disposés à envisager toute opportunité", a déclaré le dirigeant de Ryanair, Michael O'Leary, lors d'une conférence de presse à Rome.

Alitalia, qui a accumulé les pertes et les dettes depuis sa privatisation il y a cinq ans, a récemment lancé une augmentation de capital mais n'a pas réussi à lever les 300 millions d'euros que la compagnie italienne comptait obtenir auprès de ses actionnaires au cours d'une première phase de levée de fonds. Le groupe n'a réussi à lever que 173 millions d'euros.

La seconde phase de levée de fonds prendra fin le 10 décembre. Après cette date, Alitalia pourra chercher des investisseurs au-delà de sa base actionnariale pour trouver les capitaux qui lui manqueront.

Alitalia a désespérément besoin de ces fonds somme pour éviter la faillite.

Michael O'Leary, connu pour ses déclarations provocatrices, a souligné que l'augmentation de capital n'était actuellement réservée qu'aux actionnaires d'Alitalia. Il a ajouté que l'offre de coopération proposée à Alitalia était "encore ouverte".

"Nous avons écrit à Alitalia pour demander une réunion et espérons qu'Alitalia prendra notre offre en considération", a déclaré le dirigeant de Ryanair.

Alitalia s'attendait à ne pas lever le montant visé car plusieurs actionnaires, dont Air France-KLM (AF.FR), représentant une participation combinée d'au moins 30%, n'ont pas voulu participer à l'augmentation de capital.

Ryanair est l'une des raisons pour lesquelles Alitalia se retrouve en difficultés, la compagnie irlandaise ayant conquis une grosse part du marché italien.

Ryanair a récemment annoncé son projet d'opérer des vols à partir de l'aéroport romain de Fiumicino, le "hub" d'Alitalia.

-Ea Palumbo et Manuela Mesco, Dow Jones Newswires

(Gilles Castonguay a contribué à cet article.)

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

December 03, 2013 09:58 ET (14:58 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-