BFM Patrimoine

Rouler n'a jamais couté aussi cher

-

- - -

Selon une étude annuelle de l'Argus, le prix de revient kilométrique de tous les véhicules ne cesse d'augmenter. Prix des voitures, du carburant, taux de crédit, assurances... Pour certains utilisateurs, la hausse atteint 20% sur un an.

Le prix de revient kilométrique (PRK) permet de calculer avec précision le prix de revient d'un véhicule par kilomètre parcouru, en intégrant l'ensemble des coûts: achat du véhicule, prix du crédit, assurance, carte grise, usure des pièces et réparations, tarifs du carburant... Sans oublier la perte à la revente. Selon le magazine l'Argus, ce dernier critère est d'ailleurs la première source de coût pour les automobilistes.

Hausse dans tous les secteurs

Mais en 2011 et 2012, c'est l'ensemble de ces indicateurs qui sont en hausse. En tête, le coût des crédits auto. Viennent ensuite les tarifs des assurances dont l'augmentation s'échelonne sur un an de 5% à 25% ! Le gazole n'échappe pas à la tendance: + 25 centimes sur 12 mois. Le prix moyen de la carte grise grimpe de 4,8%. Aux péages des autoroutes, on note une augmentation de plus de 5% en une année.

+20% sur un an pour une Audi A3

Seul paramètre en légère baisse - largement insuffisant pour compenser les autres - celui du prix d'achat brut des voitures. A titre d'exemple, l'Argus cite entre autres l'utilisation d'une Audi A3 1.6 TDI neuve. Pour un usage de 10.000 km par an, son prix de revient kilométrique est aujourd'hui de 1.21 euro. L'année dernière, il s'établissait à 1.01 euro. Soit une hausse de 20%. Celui d'une Citroen C3 HDI est de 74 centimes, contre 64 l'année dernière.