BFM Patrimoine

Marché: toujours secoué par l'incertitude sur la Grèce.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes continuent d'essuyer de larges pertes, alors que l'impasse des discussions entre Athènes et ses créanciers fait monter l'angoisse à propos d'une possible sortie de la Grèce de la zone euro. Athènes

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes continuent d'essuyer de larges pertes, alors que l'impasse des discussions entre Athènes et ses créanciers fait monter l'angoisse à propos d'une possible sortie de la Grèce de la zone euro.

Athènes dévisse encore de 2,4%, Lisbonne lâche 1,8%, Milan et Madrid 1,1%, Francfort et Bruxelles 1%, Amsterdam 0,9%, Paris 0,8%, Londres 0,5%, tandis que Zurich grignote 0,1%. A New York lundi, le Dow Jones a reculé de 0,6% et le Nasdaq de 0,4%.

'On se dirige vers l'oeil du cyclone en ce qui concerne le dossier grec', s'inquiète Stan Shamu, stratège de marché chez IG. 'La tendance a continué de se détériorer hier, la Grèce obligeant les investisseurs à rester en mode défensif'.

'En l'absence d'indications qu'Athènes se rapproche de ses créanciers et alors que la réunion de l'Eurogroupe approche, il n'est pas surprenant que les opérateurs s'activent pour retirer leurs billes', renchérit Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct.

Dans un tel contexte, il n'est guère étonnant que le sentiment des analystes et des investisseurs allemands accuse une baisse marquée, au vu de l'indice ZEW qui lâche 10,4 points pour ressortir à 31,5 points.

Toujours au chapitre des statistiques, l'inflation en rythme annuel a été confirmée en hausse à +0,7% en Allemagne au mois de mai, tandis que celle du Royaume Uni est revenue en terrain positif à +0,1%, après une incursion à -0,1% en avril.

En début d'après-midi aux Etats-Unis, les investisseurs seront attentifs aux chiffres de la construction résidentielle pour le mois de mai, pour lesquels les économistes tablent sur un léger repli des mises en chantier à un peu moins de 1,1 million en rythme annualisé.

La journée sera aussi marquée par le début de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), réunion qui se terminera mercredi par une conférence de presse de sa présidente Janet Yellen.

Sur le plan des valeurs, British American Tobacco (+2,6%) et Imperial Tobacco (+1,3%) échappent à la tendance à Londres, aidées par Crédit Suisse qui reprend des suivis à 'surperformance' sur les deux titres.

A l'inverse, Kering recule de 1,9% et figure parmi les plus fortes baisses à Paris, le même bureau d'études dégradant son opinion de 'neutre' à 'sous-performance' sur le titre de la maison-mère de Gucci et de Puma.

Air France-KLM décroche de 4,4% à Paris et Amsterdam, après un point sur le plan stratégique Perform 2020. La compagnie a décidé d'engager une procédure juridique en référé à l'encontre d'un syndicat de pilotes face au manque de progrès réalisés.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance