BFM Patrimoine

Les Français accros à l'appli de leur banque

Les Français aiment particulièrement consulter leur compte en banque en ligne.

Les Français aiment particulièrement consulter leur compte en banque en ligne. - Oli Scarff - AFP

C'est l'un des premiers gestes d'un grand nombre de Français le matin quand il consulte leur smartphone: regarder le solde de leur compte en banque. Un réflexe qui intervient juste après la vérification des e-mails et un coup d'œil sur l'actualité.

On savait les Français très connectés. La France compte 43 millions d'internautes. Ce qui, en revanche, est plus surprenant c'est que les Français sont particulièrement friands de... l'appli de leur banque!

Après la consultation des e-mails (61%) et de l'actualité (26%), la consultation du compte bancaire (23%) arrive à la troisième place des actions effectuées le matin sur tablette ou smartphone, selon un sondage OpinionWay pour Société Générale paru ce mercredi 27 mai. Cette action arrive même avant la consultation de la météo (21%) et, plus étonnant, avant celle des réseaux sociaux (20%).

Ce contact régulier avec la banque permet aux clients d'être bien informés sur leur compte: ils sont 88% à déclarer bien connaître au quotidien l'état de leur compte bancaire. Ils se sentent donc rassurés sur leur budget. De plus, ils éprouvent le sentiment de gagner du temps (85%), de se simplifier la vie (84%) tout en facilitant leurs relations avec leurs banques (83%). Mais surtout, 52% des Français qui utilisent ces applications sont moins souvent à découvert et 47% épargnent plus.

Le banquier, un prestataire à l'écoute

La perception de la banque est revalorisée grâce à la simplicité et au sentiment de liberté qui se dégage de l’utilisation de ces applications : 49% se sentent plus proches de leur banque lorsqu’ils les utilisent. "La vision du banquier comme un prestataire à l’écoute de leurs besoins est particulièrement marquée chez les personnes âgées de moins de 35 ans (30% contre 24% de la population française), génération résolument mobile qui perçoit bien plus que les autres l’information bancaire via le filtre de sa tablette ou de son smartphone", précise l'étude.

"Désormais, près de 90% des interactions entre la banque et ses clients se font via internet", a indiqué lors d'une conférence de presse Bernardo Sanchez Incera, directeur général délégué en charge de la banque de détail chez Société Générale.

Evidemment, tous les Français ne sont pas accros à leur compte en ligne de la même manière. Ainsi, les personnes de 25 à 34 ans et les cadres constituent les principaux utilisateurs de ces services.

Diane Lacaze avec AFP