BFM Patrimoine

Les crédits à la consommation séduisent moins les Français

Le crédit à la consommation recule en France.

Le crédit à la consommation recule en France. - -

Les crédits à la consommation ont continué leur repli en 2013, selon les données de l'ASF publiées ce lundi 27 janvier. Il s'agit de la 5ème année consécutive de baisse.

Le crédit à la consommation n'a plus la cote auprès des Français. Il a poursuivi son repli en 2013 (-1,3%), marquant une cinquième année de contraction depuis 2008, selon des données de l'Association française des sociétés financières (ASF) publiées ce lundi 27 janvier. En 2012, la production de crédit à la consommation s'était repliée de 4,9%.

"Au total, avec 34,8 milliards d'euros, le montant des nouveaux financements se contracte de 22% par rapport au pic historique atteint en 2007", souligne l'ASF dans un communiqué.

En 2013, les améliorations enregistrées en décembre (+5,1% sur un an) et à l'été (+0,7%) n'ont pas permis de rattraper les baisses des autres mois de l'année.

Financement des voitures en chute

Dans le détail, le financement de voitures particulières neuves - crédit classique et location avec option - a reculé de 3,4% en 2013, "dans un marché automobile particulièrement déprimé", relève l'ASF.

Les biens d'équipement du foyer (électroménager, équipements multimédias, meubles...) ont vu leurs financements chuter de 6,6%, contre une hausse en 2012 (+2,5%).

Les crédits renouvelables ont, eux, reculé de 2,9%. "Après une chute quasi-continue depuis l'automne 2008, le volume d'activité ressort en 2013 inférieur de 36% à celui, historiquement haut, de 2008", souligne l'ASF. A l'inverse, les prêts personnels ont progressé de 3,3% en 2013, contre un recul de 6,5% l'année précédente.

"Il n'en demeure pas moins qu'avec 11 milliards d'euros, le montant des nouvelles opérations est encore inférieur de 14% au plus haut enregistré en 2007", nuance l'ASF.

Diane Lacaze avec AFP