BFM Patrimoine

Lâché par Apple, ce fournisseur dégringole en Bourse

L'action Imagination Technologies perd plus de 60% en Bourse

L'action Imagination Technologies perd plus de 60% en Bourse - Stephen Lam / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Imagination Technologies, une société britannique qui fabrique des puces graphiques, perdait plus de 60% ce lundi en Bourse après qu'Apple, son premier client, a décidé de ne plus faire appel à elle pour produire les prochaines puces de ses appareils.

-60% en Bourse, 470 millions de capitalisation partis en fumée: voilà ce qui risque d'arriver lorsqu'un client, en l'occurrence Apple, a un poids trop important dans votre activité et décide de vous lâcher quasiment du jour au lendemain. C'est la mésaventure que vient de connaître ce lundi Imagination Technologies, un fabricant de semi-conducteurs qui produit des puces graphiques PowerVR à destination des iPhone et iPad.

En perdant son premier client, cette société britannique pourrait perdre plus de 50% de son chiffre d'affaires actuel. Dans un communiqué, Imagination Technologies rapporte que la firme de Cupertino l'a informée qu’elle "n’utiliserait plus sa propriété intellectuelle dans ses nouveaux produits qui sortiront d’ici 15 mois à 2 ans". 

-
- © Google

Un véritable coup dur pour cette société qui venait de retrouver le chemin des bénéfices lors du premier semestre de son exercice 2016-2017 après avoir essuyé des pertes de 70 millions d'euros en 2015-2016. Pour Apple, qui détient encore plus de 8% du capital de l'entreprise, il s'agit de concevoir directement ses propres iGPU (cartes graphiques) au sein de ses puces mobiles. Ainsi, si les iPhone 8 devraient encore contenir des puces graphiques Imagination, il semble en revanche que les prochaines générations d'iPhone soient produites avec une solution 100% Apple.

En tout cas, Imagination Technologies restera très attentive à la technologie utilisée par la société de Tim Cook puisque "Apple n'a présenté aucune preuve pouvant justifier qu'elle n'aurait plus besoin des technologies d'Imagination sans violer les brevets, les propriétés intellectuelles ainsi que les informations confidentielles du groupe".

S.B.