BFM Patrimoine

La Bourse de Paris proche des 4.300 points à la clôture

La Bourse de Paris a terminé en hausse ce mardi 22 octobre

La Bourse de Paris a terminé en hausse ce mardi 22 octobre - -

Le CAC 40 a progressé de 0,43% à 4.295 points, ce mardi 22 octobre. En séance, l'indice parisien a dépassé les 4.300 points, pour la première fois depuis septembre 2008.

La journée aura été satisfaisante à la Bourse de Paris. Le CAC 40 a terminé en hausse de 0,43% à 4.295 points, ce mardi 22 octobre. En séance, l'indice parisien a dépassé les 4.300 points, une première depuis septembre 2008. Il s'est rapproché du seuil symbolique des 4.332,66 points, qui correspond à son niveau de clôture du vendredi 12 septembre 2008, dernière séance avant l'annonce de la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, icône de Wall Street depuis plus d'un siècle.

Pourtant, la Bourse de Paris avait ouvert en petite forme mais a retrouvé de la vigueur dans l'après-midi, juste avant la publication très attendue des chiffres de l'emploi américain.

Le taux de chômage aux États-Unis a connu une baisse surprise en septembre mais les créations d'emplois ont déçu en reculant fortement par rapport au mois précédent, selon les chiffres publiés mardi par le département du Travail. Le taux de chômage aux Etats-Unis a connu une baisse en septembre, passant de 7,3% à 7,2%, mais les créations d'emplois ont déçu en reculant fortement par rapport au mois précédent.

Elles se sont établies à 148.000, en chute de 23,3% par rapport à août, alors que les analystes tablaient sur 183.000.

La politique de la Fed très regardée

Cette publication très attendue, à deux semaines d'une réunion de la Réserve fédérale (Fed), était initialement programmée le 4 octobre mais la fermeture partielle des services administratifs fédéraux a décalé la diffusion de nombreux indicateurs.

Ces chiffres contrastés ne devraient pas suffire à décider le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), les 29 et 30 octobre, à réduire sa politique de soutien exceptionnel à la reprise et ses achats de bons du Trésor.

Du coté des valeurs, Kering était en tête des hausses avec une progression de 2,1%. En revanche, Veolia a chuté de 2,80%.

Diane Lacaze