BFM Patrimoine

L'UE discute avec la France et la Belgique sur les prochaines étapes pour Dexia

BFM Patrimoine

BRUXELLES (Dow Jones)--La Commission européenne est en contact avec les gouvernements belge et français au sujet de l'avenir de Dexia (DEXB.BT), mais ne peut pas faire de commentaire sur les informations de presse concernant une recapitalisation de

BRUXELLES (Dow Jones)--La Commission européenne est en contact avec les gouvernements belge et français au sujet de l'avenir de Dexia (DEXB.BT), mais ne peut pas faire de commentaire sur les informations de presse concernant une recapitalisation de la banque tant que les deux pays ne lui auront pas soumis leur plan de restructuration, a déclaré mercredi l'exécutif européen.

"Nous sommes actuellement en discussions avec les autorités belges et françaises pour organiser les prochaines étapes de la réorganisation de Dexia, y compris de Dexia Crédit Local", a expliqué Antoine Colombani, porte-parole du commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia. "Le fait que [la banque] doive être financée n'est pas surprenant [...], toute aide publique doit au préalable obtenir le feu vert de la Commission".

Antoine Colombani a ajouté que la Commission attendait toujours de recevoir les plans qu'ont préparés ensemble la France, la Belgique et le Luxembourg pour renflouer l'établissement.

Un autre porte-parole, Simon O'Connor, a indiqué qu'"il [était] trop tôt pour évaluer l'impact que cela aurait sur les finances publiques de la Belgique", mais que la question serait examinée une fois les plans reçus.

La Belgique et la France pourraient devoir injecter 5 à 7 milliards d'euros dans Dexia, selon des informations publiées par la presse belge.

Citant des sources anonymes, les quotidiens Le Soir et L'Echo ont indiqué que les deux gouvernements devaient trouver "un accord global sur le dossier Dexia" d'ici au 7 novembre, date à laquelle le conseil d'administration de Dexia doit approuver les résultats du troisième trimestre. Dexia publiera ses résultats trimestriels le 8 novembre.

La banque et les gouvernements concernés n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour apporter un commentaire.

-Frances Robinson, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

October 31, 2012 08:48 ET (12:48 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-