BFM Patrimoine

L'Argentine sanctionne plusieurs distributeurs, dont Carrefour et Wal-Mart

BFM Patrimoine

BUENOS AIRES (Dow Jones)--Au lendemain de l'annonce de la plus forte inflation qu'ait connue le pays en plus d'une décennie, le gouvernement argentin a sanctionné plusieurs distributeurs, y compris le groupe français Carrefour (CA.FR) et l'améric

BUENOS AIRES (Dow Jones)--Au lendemain de l'annonce de la plus forte inflation qu'ait connue le pays en plus d'une décennie, le gouvernement argentin a sanctionné plusieurs distributeurs, y compris le groupe français Carrefour (CA.FR) et l'américain Wal-Mart Stores (WMT), pour ne pas avoir respecté un accord sur les prix de certains produits.

Le ministre du Commerce Augusto Costa a déclaré, lors d'une présentation à la presse, que le gouvernement avait infligé des amendes respectives d'environ 167.000 dollars et 77.500 dollars à Carrefour et Wal-Mart. Les deux groupes sont accusés de ne pas avoir eu de stocks suffisants de certains produits qu'ils auraient convenus de vendre à un prix déterminé. Changomas, qui appartient à Wal-Mart, s'est également vu infliger une amende d'environ 41.000 dollars. D'autres distributeurs locaux ont également été sanctionnés.

Le mois dernier, les distributeurs ont accepté de geler les prix d'environ 200 produits de base - allant du détergent au lait, en passant par les préservatifs - afin de lutter contre l'inflation.

Les distributeurs avaient alors estimé que cet accord pourrait entraîner des problèmes d'approvisionnement si certains fabricants réduisaient la production de produits rapportant peu et générant même des pertes dans certains cas.

Ni Carrefour, ni Wal-Mart n'ont pu être contactés pour obtenir des commentaires.

-Taos Turner, Dow Jones Newswires

(Version française Maylis Jouaret)

(END) Dow Jones Newswires

February 17, 2014 03:16 ET (08:16 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-