BFM Patrimoine

L'action Intel aura mis 17 ans avant de franchir un nouveau record 

En atteignant les 51,33 dollars par action mardi en séance, Intel a touché un plus haut historique en Bourse

En atteignant les 51,33 dollars par action mardi en séance, Intel a touché un plus haut historique en Bourse - Frederic J.Brown-AFP

En atteignant 51,33 dollars, mardi, l'action Intel a atteint un plus haut historique à Wall Street. En revanche, sa capitalisation reste encore loin de ses plus hauts niveaux datant du 31 août 2000.

Les actionnaires (les plus patients) d'Intel auront donc dû attendre plus de 17 ans avant de revoir leurs actions dépasser à nouveau leurs plus hauts historiques à Wall Street. En franchissant, mardi, les 51 dollars en Bourse, l'action a battu son précédent record datant du 31 août 2000 à 50,37 dollars. Un record en trompe-l'oeil puisque si le cours de Bourse a effectivement atteint un plus haut historique, la capitalisation reste en revanche inférieure à son plus haut, datant également du 31 août 2000. À l'époque, le géant de la tech était valorisé près de 350 milliards de dollars, contre 235 milliards aujourd'hui.

Intel n'est pas le seul parmi les stars des années 2000 de la tech à avoir perdu de sa superbe. C'est également le cas de Cisco, désormais recentré sur les serveurs, qui a vu sa capitalisation fondre de près de 50% entre mars 2000 et aujourd'hui. Même chose pour Qualcomm, qui a vu sa valorisation diviser par plus de trois en l'espace de 17 ans. Finalement, seul Microsoft aura réussi à tirer son épingle du jeu parmi les géants de la tech des années 2000. Mais là encore, il aura fallu être patient. La firme de Redmond a dû attendre l'année 2017 pour battre sa meilleure performance en Bourse (Microsoft était valorisé 616 milliards de dollars en Bourse le 27 décembre 1999).

Evolution du cours de Bourse d'Intel entre 2000 et aujourd'hui, ajustée des opérations sur capital et des dividendes
Evolution du cours de Bourse d'Intel entre 2000 et aujourd'hui, ajustée des opérations sur capital et des dividendes © Données Yahoo Finance

Au plus haut malgré les failles Spectre et Meltdown 

Étrangement, ce record d'Intel intervient seulement deux mois après la découverte des failles Spectre et Meltdown qui ont ébranlé le groupe au cours du mois de janvier. Dévoilées par des experts indépendants, elles ouvraient une porte aux hackers pour récupérer les informations sensibles (données bancaires, mots de passe, login…) stockées dans le cœur des processeurs produits depuis une dizaine d’années. Si la société basée à Santa Clara en Californie n'avait pas alors donné d'indications chiffrés sur l'impact potentiel de ces failles lors de la publication de ses résultats annuels, elle pourrait en revanche, être plus précise à l'occasion de la présentation des résultats du premier trimestre le 26 mars prochain, la première depuis la révélation de ces failles.

S.B.