BFM Patrimoine

L'action Europacorp s'effondre après la plainte pour viol contre Luc Besson

Une jeune comédienne accuse Luc Besson de viol.

Une jeune comédienne accuse Luc Besson de viol. - Stefanie Loos / AFP

Europacorp a perdu 15% à la Bourse de Paris à la suite d'une plainte déposée par une jeune actrice contre Luc Besson, le patron du studio de cinéma.

L'action Europacorp a perdu 15,13% à 2,30 euros ce lundi. Il s'agit de la plus forte baisse de tout le marché parisien. À l'origine de cette forte chute, la plainte pour viol déposée par une jeune actrice à Paris contre le réalisateur et producteur français Luc Besson, qui a dénoncé samedi des "accusations fantaisistes".

Le réalisateur, en déplacement à l'étranger, n'a pas encore été entendu par les enquêteurs. En attendant, des analyses ont été réalisées sur la plaignante, qui affirme avoir été droguée et abusée sexuellement.

L’actrice et mannequin affirme avoir été droguée, puis abusée sexuellement par le producteur jeudi soir, dans un chic hôtel parisien situé sur les Champs-Elysées. Une enquête en flagrance a été ouverte par la police judiciaire parisienne, qui tente désormais de reconstituer le déroulement de la nuit de jeudi à vendredi.

Luc Besson a repris à la fin de l'année dernière le contrôle de sa société de production EuropaCorp, à la suite du départ de son directeur général, Marc Shmuger. Le groupe a vu sa perte se creuser à -70,6 millions d'euros au premier semestre de l'exercice 2017/2018, contre -27,6 millions d'euros un an plus tôt.

Cette dégradation s'explique par la contre-performance en salle des films distribués aux États-Unis au cours de la période, en particulier celle du plus gros blockbuster français jamais produit : Valérian et la Cité des milles planètes.

François Berthon