BFM Patrimoine

CAC 40: léger repli dans les premiers échanges.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a pris le chemin de la baisse vendredi matin dans l'attente de nouveaux développements concernant la Grèce. Peu avant 10h30, l'indice CAC 40 recule de 0,2% à 4821,1 points. 'La tendance technique reste favo

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a pris le chemin de la baisse vendredi matin dans l'attente de nouveaux développements concernant la Grèce.

Peu avant 10h30, l'indice CAC 40 recule de 0,2% à 4821,1 points.

'La tendance technique reste favorable après la clôture au-dessus des 4800 points hier', estiment les analystes de Barclays Bourse.

'Seule une rupture des 4808 points favoriserait une force de rappel en direction du support des 4710 points', soulignent-ils.

D'après les professionnels, un regain de volatilité n'est pas à exclure en ce jour dit des 'trois sorcières', marqué par l'arrivée à expiration de toute une série de contrats futurs et d'options.

L'estimation flash de l'indice PMI Markit pour la zone euro - qui signale la plus forte croissance économique de la région depuis sept mois en février - n'a pas trop fait réagir les investisseurs.

Une réunion de l'Eurogroupe doit se tenir aujourd'hui à Bruxelles, au cours de laquelle les ministres des finances de la zone euro examineront la demande présentée par le gouvernement grec afin d'obtenir une prolongation de l'assistance financière octroyée par le Fonds européen de stabilité financière.

En attendant les premiers retours de la réunion, Gemalto (-7,6%) pèse lourdement sur la tendance après des informations évoquant le vol par les services de renseignement américains et britanniques des clés d'encodage utilisées par le groupe pour protéger ses cartes SIM.

Danone abandonne 2,4% après avoir fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 4,7% pour 2014, en ligne avec les attentes, et prédit une croissance organique comprise entre 4% et 5% pour 2015.

Edenred lâche également 2,4% dans le sillage d'une dégradation des analystes de Crédit Suisse.

Eramet grimpe à l'inverse de 8,8% alors que le résultat opérationnel du groupe minier est ressorti dans le vert en 2014, même si son résultat net reste négatif (coût d'étude des grands projets, dépréciations d'actifs et coûts de restructuration).

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance