BFM Patrimoine

CAC 40: l'inquiétude des opérateurs ne faiblit pas.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue une nouvelle fois en territoire négatif. L'inquiétude des investisseurs quant à la situation de la Grèce ne faiblit pas. Vers 13h30, le CAC 40, qui cédait toutefois plus de 1% en milieu de matiné

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue une nouvelle fois en territoire négatif. L'inquiétude des investisseurs quant à la situation de la Grèce ne faiblit pas.

Vers 13h30, le CAC 40, qui cédait toutefois plus de 1% en milieu de matinée, abandonne à présent 0,5% à 4.791 points.

La résistance des 4.800 points n'a donc pas tenu et, comme résumé ce matin par les stratèges de Barclays Bourse, 'le flou le plus épais règne sur les marchés en ce moment'.

'Alors que les investisseurs perdent patience sur les marchés financiers face à l'absence d'avancée quant aux négociations en cours, le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis s'est illustré ce matin', relaient pour leur part les équipes de XTB France. Ce dernier a en effet confié dans une interview au journal allemand Bild qu'Athènes ne soumettra pas de nouvelles propositions de réformes jeudi à l'occasion de la réunion des ministres des Finances de l'eurozone.

Selon les analystes, l'indice phare ne fait 'que' revenir vers sa zone support des 4.750 points, mais certains chartistes évoquent désormais un repli vers 4565 points comme une hypothèse crédible.

Les intervenants ont également à l'esprit la réunion du comité de politique monétaire de la Fed, laquelle les incite à adopter une position prudente.

Sur le front des indicateurs macroéconomiques, en attendant la publication tout à l'heure des chiffres des permis de construire et des mises en chantier aux Etats-Unis en mai, l'indice ZEW du sentiment des investisseurs et analystes allemands est ressorti ce mois-ci à 31,5 points, soit un recul de 10,4 points en séquentiel.

C'est bien inférieur aux prévisions des économistes, qui tablaient en moyenne sur 38,5 points.

S'agissant des valeurs, Air France-KLM décroche de 4,5% après avoir fait un point hier sur la mise en oeuvre du plan stratégique 'Perform' 2020 et décidé d'engager une procédure juridique en référé à l'encontre d'un syndicat de pilotes face au manque de progrès réalisés.

Enfin, Engie (ex-GDF Suez) recule de 0,8% alors que l'Etat français a annoncé qu'il comptait céder, en fonction des conditions de marché, jusqu'à 0,9% du capital du géant énergétique français sur une durée maximale de 3 mois.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance