BFM Patrimoine

Le livret A en perte de vitesse

Il s'agit du deuxième mois de très faible collecte pour le placement préféré des Français.

Il s'agit du deuxième mois de très faible collecte pour le placement préféré des Français. - -

Les Français ont pu anticiper la baisse de la rémunération du placement qui n'a engrangé que 270 millions d'euros au mois de juin, selon les données publiées ce mardi 23 juillet. Après mai, il s'agit du deuxième mois consécutif de faible collecte.

La collecte du Livret A continue de s'essouffler. Selon les chiffres publiés ce mardi 23 juillet par la Caisse des Dépôts, le placement préféré des Français n'a engrangé que 270 millions d'euros au mois de juin.

Il s'agit du deuxième mois consécutif de faible collecte. A mois de mai, le livret A n'avait déjà engrangé que 290 millions d'euros. A titre de comparaison, avril avait draîné plus de 3 milliards d'euros, soit 11 fois plus que la collecte de juin.

En incluant la manne apportée par le Livret de développement durable (LDD), la collecte a atteint 490 millions d'euros.

Une anticipation de la baisse de la rémunération

Plusieurs explications à cette nouvelle contre-performance. Tout d'abord, le début de l'année a été exceptionnel en terme de collecte pour le placement (plus de 14,6 milliards collectés sur les quatre premiers mois de l'année), ce qui pouvait laisser augurer d'un ralentissement.

Surtout, les Français ont pu anticiper la baisse du taux du livret A et du LDD, qui a été décidé la semaine dernière par le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici. La rémunération du placement passera ainsi de 1,75% à 1,25% au 1er août prochain.

Enfin, les mois de mai et juin, sont traditionnellement des mois de faible collecte en raison de la préparation des congés et des vacances d'été qui incitent les ménages a davantage consommer qu'épargner.

Julien Marion