BFM Patrimoine

Où paie-t-on le plus d'ISF ?

Un tiers des assujettis à l'ISF en France habitent Paris

Un tiers des assujettis à l'ISF en France habitent Paris - -

Alors que le gouvernement prépare une réforme de l'ISF applicable en 2013, BFM Business a voulu savoir où habitaient les contribuables concernés par cet impôt. Et combien ils payaient.

Les "heureux" contribuables concernés par l’ISF ont jusqu’au 15 novembre pour payer la contribution exceptionnelle sur le patrimoine instaurée par le collectif budgétaire voté cet été.

Sans surprise, c’est à Paris que ces contribuables sont les plus nombreux. Selon les statistiques de la Direction générale des finances publiques (ex-DGI) portant sur 2010 -dernière année pour laquelle des chiffres complets sont disponibles -, la capitale abritait alors 91 249 redevables à l'ISF.

Depuis, plusieurs milliers de contribuables sont sortis du champ de l'impôt, le seuil d'imposition ayant été relevé en 2011, passant de 800 000 euros de patrimoine à 1,3 million. Mais à Paris, le patrimoine moyen est resté au-délà du nouveau seuil.

Il était de 3,56 millions d'euros en 2010 dans le VIIe arrondissement, le plus riche de la capitale, de 2,93 millions dans le VIIIe, 2,8 millions dans le VIe, mais seulement si l'on peut dire d'1,5 million dans le XXe plus populaire.

L'ISF moyen payé variait également selon les arrondissements, allant de 22 547 euros dans le VIIe à 4051 euros dans le XXe.

Neuilly-sur-Seine arrive juste derrière le VIIe arrondissement

Après Paris, Neuilly-sur-Seine était la commune comptant le plus de redevables en 2010: 7571 pour un patrimoine moyen de 3,4 millions. Lyon abritait presque autant de contribuables (7283), mais leur patrimoine était largement inférieur: 1,74 million d'euros. Même chose à Marseille, quatrième ville en nombre de contribuables: ils étaient 6635 pour un patrimoine moyen de 1,73 million.

Nice et Boulogne-Billancourt arrivaient ensuite avec respectivement 5341 et 5330 contribuables pour des patrimoines imposables de 1,5 et 1,9 million d'euros.

Les villes atypiques

Certaines communes possèdent moins de contribuables soumis à l'ISF que les villes prédécendes. Mais le patrimoine détenu est largement supérieur. C'est le cas de Croix, l'une des banlieues chics de Lille où résident beaucoup de chefs d'entreprises. Les 454 redevables de 2010 possédaient un patrimoine moyen de 2,7 millions et ont payé en moyenne 14 345 euros d'ISF. Même cas de figure à Saint-Dizier, en Haute-Marne : 93 contribuables pour un patrimoine moyen de 2,6 millions et un impôt moyen de 9326 euros.

Enfin, il y a le cas de Cayenne, en Guyane, où résidaient seulement 66 contribuables possédant en moyenne 2,6 millions de patrimoine. Ils ont payé en moyenne 14 979 euros d'impôt.

Patrick Coquidé