BFM Patrimoine

Impôt sur la fortune: donner plus pour payer moins

La réduction est accordée pour les dons fait depuis le 16 juin dernier jusqu'à la déclaration 2014.

La réduction est accordée pour les dons fait depuis le 16 juin dernier jusqu'à la déclaration 2014. - -

GERER SON PATRIMOINE – Afin de réduire son ISF, il existe des solutions. L'une d'elles consiste à donner à des organismes d'intérêt général. Une générosité qui permet jusqu'à 75% de défiscalisation.

Alors que certains contribuables n'ont plus que quelques jours pour déclarer leur ISF, il existe des solutions pour faire baisser un peu la facture. Et l'une d'elles fleurit en ce moment dans la presse, par le biais de publicités pour la Fondation de France, L'Ordre de Malte ou encore la Fondation pour la Recherche Médicale : il s'agit des dons.

En cas de dons au profit d'organismes d'intérêt général, le contribuable bénéficie d'une réduction d'ISF égale à 75% des dons réalisés, dans la limite de 50.000 euros. La réduction est accordée pour tous les dons faits entre le 16 juin 2013 et jusqu'à la déclaration 2014.

Mais attention, la liste des organismes est limitative. Les dons aux associations d'utilité publique ne donnent pas forcément droit à la réduction d'impôt. Sont uniquement concernés par ce dispositif,les établissements de recherche, certaines fondations, des entreprises ou des ateliers d'insertion.

Dispositif peu utilisé pour l'ISF

Selon une étude Ipsos pour les Apprentis d'Auteuil publiée fin avril, 8 redevables sur 10 à l'ISF ont réalisé un don d'argent au cours de l'année passée.

Le montant moyen était de 2.156 euros par an, mais les écarts sont importants. Ainsi, 26% donnent 250 euros ou moins, un tiers donnent plus de 1.000 euros et 10% ont donné plus de 5.000 euros. 75% des personnes interrogées pour ce sondage considèrent que les sommes allouées au don sont une belle manière de "donner à d’autres la chance qu’ils ont eue".

Mais si ce dispositif de défiscalisation est connu par 91% des redevables de l'ISF, ils ne sont que 36% à l'utiliser pour cet impôt. La très grande majorité ont préféré déduire leurs dons de leur impôt sur le revenu (88%) ou investir dans les PME.

Le titre de l'encadré ici

|||Exemple de déductions fiscales:

- Pour un ISF de 2.000 euros: avec un don de 1.500 euros, l'ISF après déduction sera de 875 euros

- Pour un ISF de 16.000 euros: avec un don de 20.000 euros, l'ISF après déduction sera de 1.000 euros

Diane Lacaze