BFM Patrimoine

Fraude fiscale : elle pourrait atteindre 80 milliards d'euros selon les syndicats

Selon les chiffres du syndicat Solidaires-Finances publiques, la fraude fiscale pourrait atteindre entre 60 et 80 millions d'euros par an.

Selon les chiffres du syndicat Solidaires-Finances publiques, la fraude fiscale pourrait atteindre entre 60 et 80 millions d'euros par an. - -

Selon le syndicat Solidaires-Finances publiques, le montant de la fraude fiscale pourrait être compris entre 60 et 80 milliards d'euros, soit 20% des recettes fiscales brutes de l'Etat.

Les fonctionnaires de Bercy n’ont pas fini d’avoir des maux de tête. En renforçant l’arsenal contre la fraude fiscale dans le collectif de décembre, le ministère du Budget avait voulu monter sa détermination face à un phénomène qui concernerait entre 60 et 80 milliards d'euros par an, selon un rapport de Solidaires-Finances publiques publié mardi 22 janvier.

Selon le principal syndicat des impôts, ce chiffre représente près de 20% des recettes fiscales brutes de l'Etat. On serait donc bien loin des 16 milliards d’euros réclamés par l’Etat aux contribuables fraudeurs en 2011, selon les données de l’administration fiscale. D'ailleurs, seulement 62% de cette somme seraient réellement rentrés dans les caisses de l’Etat.

Le syndicat réclame un plan de lutte "plus vaste"

Le syndicat de la Direction générale des finances publiques (Dgfip) a revu à la hausse les montants qui échappent annuellement au fisc français, depuis son dernier rapport sur la question publié en 2008. Il réclame donc plus de moyens humains et un plan de lutte "plus vaste".

"Par extrapolation des résultats du contrôle fiscal et consolidation des travaux existants, il est aujourd'hui possible d'estimer que le montant des pertes fiscales découlant des différentes formes d'évitements illégaux de l'impôt est compris entre 60 et 80 milliards d'euros", indique le syndicat. Ces chiffres de la fraude restent cependant invérifiables.

BFMbusiness.com