BFM Patrimoine

Vendre son logement: comment se passer d'agence immobilière

Vendre son bien immobilier sur internet oblige le vendeur à consacrer du temps à s'occuper des potentiels acheteurs.

Vendre son bien immobilier sur internet oblige le vendeur à consacrer du temps à s'occuper des potentiels acheteurs. - -

GERER SON PATRIMOINE. De plus en plus de particuliers vendent leur bien immobilier sans passer par une agence. BFM Business vous donne quelques astuces pour bien vendre votre logement.

Chère, peu scrupuleuse, inefficace, … L'agence immobilière n'a pas bonne presse auprès des Français. Cécile Duflot, dans son projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, prévoit d'ailleurs de mieux contrôler la profession d'agent immobilier.

Mais en attendant, de plus en plus de propriétaires se passent d'agence immobilière pour vendre leur bien. Et ils économisent ainsi jusqu'à 6% du montant de la transaction. Car il est important de le rappeler : aucune loi en France n'oblige à passer par une agence pour vendre une propriété.

BFM Business vous donne quelques conseils pour vendre votre bien sans agence.

> Rassembler tous les documents nécessaires

Avant toute chose, le propriétaire doit se préparer. Pour cela, il faut qu'il rassemble tous les documents inhérents à chaque vente. A savoir : le titre de propriété, les justificatifs de la situation personnelle (acte de mariage, …) ou encore les autorisations de travaux à venir.

Par ailleurs, le vendeur doit fournir une attestation du syndic pour prouver qu'il est à jour dans le paiement des charges de copropriété.

Le propriétaire doit également donner un dossier technique qui est composé de diagnostics comme le plomb, les risques naturels ou l'amiante. Depuis le 1er janvier 2011, le diagnostic de performance énergétique est obligatoire.

Attention à bien choisir son prestataire. Régulièrement, les associations de consommateurs mettent en avant le grand écart entre les tarifs et les arnaques de certains professionnels. Le ministère du Logement a donc mis en place un annuaire.

> Trouver le bon prix

Le propriétaire qui veut vendre son bien immobilier doit déterminer son juste prix. Une prestation dont se charge bien souvent les agences immobilières. Mais là, il va falloir se débrouiller seul.

Le site de Particulier à Particulier donne comme conseil : "il est d'abord sage de calculer le prix de revient. Pour cela, on prend son prix d'achat auquel on ajoute les frais de notaire et le coût des éventuels travaux".

Si le propriétaire vend à ce prix, il ne perd pas d'argent. Mais pour réaliser un bénéfice, il ne faut pas hésiter à comparer son logement avec des biens similaires en cours de vente dans le secteur. Beaucoup de professionnels conseillent néanmoins de faire appel à un expert immobilier ou un notaire pour être certain de la valeur de son bien.

L'avantage de vendre son logement sur internet, c'est qu'il est facile de modifier le prix si le logement a du mal à se vendre.

> Rédiger une annonce

Une fois le prix établi, le vendeur peut s'atteler à la rédaction de son annonce immobilière. Elle doit être courte et précise, et comporter certaines mentions obligatoires. Le prix et les coordonnées du vendeur doivent bien sur figurer sur l'annonce, mais également le type de bien, la superficie, l'étage, le type de chauffage et la performance énergétique.

Petite astuce des professionnels de l'immobilier: mettre des photos. Un logement avec des images sera mieux mis en valeur.

> Organiser les visites

La grande différence entre vendre son bien avec ou sans agence est que lors d'une transaction de particulier à particulier, le propriétaire doit faire visiter son bien. Cela représente de l'organisation pour gérer toute les visites, mais également de savoir parer à toutes les questions.

Les professionnels conseillent au vendeur de remettre aux visiteurs un dossier avec ses nom, adresse, un plan du logement... Le vendeur doit se mettre à la place d'un acquéreur.

> Trouver un bon notaire

Une fois l'acquéreur trouvé, il faut passer à l'étape de la signature du compromis de vente. Cette procédure doit se faire auprès d'un notaire, qui effectuera les vérifications administratives avant de passer à l'acte de vente. Ce délai permet aussi à l'acquéreur d'obtenir son crédit.

Dans le cas d'une vente entre particuliers, le chèque de réservation que l'acquéreur fait lors de la signature du compromis de vente (5 à 10% du montant du bien) est toujours libellé à l'ordre du notaire (celui du vendeur ou de l'acquéreur). Le notaire place cette somme sous séquestre pour que personne ne puisse y toucher avant la signature définitive de la vente.

Diane Lacaze