BFM Patrimoine

La nouvelle tour Montparnasse va faire rêver les Parisiens

-

- - Agence DUTHILLEUL / AREP

"Il faut que les Parisiens rêvent en regardant la Tour Montparnasse!". C'est l'ambition de l'architecte qui va superviser la métamorphose du gratte-ciel le plus mal-aimé de la capitale.

On en sait un peu plus sur le vaste projet de rénovation de la tour Montparnasse. Un chantier sur lequel planchent depuis plusieurs années les quelque 280 copropriétaires de l’ensemble immobilier Tour Maine-Montparnasse (EITMM) et ses partenaires publics, dont la mairie de Paris.

Les initiateurs du projet rêvent d’une inauguration de l’édifice parisien avant 2024, année des Jeux Olympiques si la capitale est retenue. Le gratte-ciel de 210 mètres de haut fermera le temps des travaux, qui pourraient débuter à l’horizon 2020.

Et le temps presse, car l’immeuble est infesté d’amiante, ce qui a d’ailleurs contribué à ternir l'image de la tour. Toutefois, rien n’a encore été décidé sur le plan technique, "même si une fermeture totale semblerait plus avantageuse", confie au Parisien le représentant des copropriétaires, Gilles Vuillemard.

Malgré tout, les choses avancent. Lundi, une assemblée générale a validé le principe d'une gouvernance simplifiée de l'ensemble immobilier, qui permettra de développer le projet "courant 2016", a précisé le porte-parole, cité dans Le Parisien.

Alors que le concours d’architecture portant sur la rénovation de la façade de la tour devrait être lancé dès l’année prochaine, un premier grand chantier a d’ores et déjà été dessiné : transformer la sombre et monolithique arête en phare transparent, afin de repenser le rapport de la tour avec le ciel.

Un futur "Times Square parisien"

"Il faut que les Parisiens rêvent en regardant la Tour Montparnasse !" C'est l'ambition de l'architecte Jean-Marie Duthilleul, qui va superviser la métamorphose du gratte-ciel le plus mal-aimé de la capitale... Cliquez ici pour lire la suite de l'article.

Julien Mouret