BFM Patrimoine

Crédit immobilier: dans quelle ville faut-il acheter?

C'est à Lille et Toulouse que les taux négociés sont les plus bas.

C'est à Lille et Toulouse que les taux négociés sont les plus bas. - Eric Cabanis - AFP

Les taux immobiliers poursuivent leur baisse en février. En moyenne, les reculs sont compris entre 0,10% et 0,15%.

Les taux immobiliers poursuivent sur leur lancée de 2014 et continuent leur baisse en février. "Les taux de crédits aux particuliers continuent à chuter avec des baisses moyennes comprises entre 0,10% et 0,15%", précise Maël Bernier, directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com.

Dans les 10 plus grandes villes de France, le taux à 20 ans se situe entre 2% (à Lyon) et 2,15% (Toulouse, Bordeaux et Paris). Mais le courtier constate que les records sont largement battus concernant les meilleurs taux négociés. "Ainsi quand le mois dernier, le meilleur taux négocié sur 20 ans était enregistré à Nantes à 1,90%, c’est, en février, Lille et Toulouse qui affichent les taux les plus bas à respectivement 1,80% et 1,85%. Pour les meilleurs taux négociés sur 15 ans, aucune ville ne dépasse au mois de février les 1,85% avec un spectaculaire 1,55% sur 15 ans négocié à Lille".

Marseille en tête

Résultat, avec des taux aussi bas, le pouvoir d'achat immobilier des particuliers se renforce dans certaines agglomérations. Ainsi, Marseille reste en tête des villes où le pouvoir d'achat immobilier est le plus important. Pour 1.000 euros par mois, il est possible d'acheter 87 mètres carrés. La cité phocéenne est suivie de Strasbourg qui gagne 2 mètres carrés à 83 mètres carrés et de Toulouse stable à 79 mètres carrés.

Nantes, Montpellier et Lille, qui gagnent respectivement 2 mètres carrés, restent aux places 4, 5 et 6 avec 77, 74 et 68 mètres carrés. Bordeaux, Lyon, Nice et Paris qui offrent pour 1.000 euros par mois de crédit des surfaces de 63, 54, 52 et 23 mètres carrés.

D. L.