BFM Business

Pass sanitaire: Castex promet une semaine de "pédagogie" auprès des professionnels avant les sanctions

Jean Castex

Jean Castex - AFP

Le Premier ministre Jean Castex, invité du JT de TF1, a donné de nouvelles précisions sur l'obligation du pass sanitaire pour entrer dans les bars, restaurants ou centres commerciaux. Les professionnels auront huits jours où le temps sera "à la pédagogie".

Le Premier ministre Jean Castex a promis que les professionnels des lieux soumis au pass sanitaire, comme les cinémas, puis les bars et restaurants, auront huit jours avant que d'éventuelles sanctions ne tombent. "Huit jours où le temps est à la pédagogie puis viendra le temps des sanctions" a indiqué le chef du gouvernement, invité au JT de TF1 ce mercredi.

"Nous sommes fermes sur les principes et pragmatiques dans la mise en œuvre" s'est justifié Jean Castex.

Le pass sanitaire est entré en vigueur ce mercredi dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, comme les salles de spectacle, les cinémas ou encore les parcs d'attraction. Ils disposent donc de cette semaine de tolérance.

Au début du mois d'août, la plupart des lieux accueillant du public (cafés, restaurants, centres commerciaux…) devront aussi s'y plier mais bénéficieront à leur tour de cette semaine de "pédagogie" à partir de la date de l'entrée en vigueur du pass.

Après huit jours de tolérance, le projet de loi prévoit des sanctions allant jusqu'à un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende pour les restaurateurs fautifs. Invité lundi sur BFMTV, le secrétaire d'Etat à l'Europe, Clément Beaune, avait néanmoins souligné que les sanctions seraient graduelles.

Le Premier ministre a aussi indiqué que les professionnels n'auront pas à vérifier l'identité des clients mais seulement leur pass sanitaire.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business