BFM Business

Novartis va aider l'allemand CureVac à produire son vaccin anti-Covid

Novartis va accélérer son développement en France.

Novartis va accélérer son développement en France. - Dominik Reuter- AFP

Cet accord vise la fabrication de "50 millions de doses au maximum" d'ici la fin de l'année

Le laboratoire allemand CureVac a annoncé jeudi avoir signé un accord avec le géant pharmaceutique suisse Novartis qui contribuera dès 2021 à la production du vaccin contre le Covid-19 à ARN messager qu'il développe actuellement.

Novartis prévoit de commencer la production de ce vaccin, qui attend encore une approbation du régulateur européen, "au cours du deuxième trimestre 2021" et vise la fabrication de "50 millions de doses au maximum" d'ici la fin de l'année et d'environ 200 millions de doses en 2022, indique le communiqué de la biotech allemande.

"Les préparatifs pour le début de la production, le transfert de technologie et les essais ont déjà commencé" et les premières livraisons sont prévues cet été depuis le site Novartis de Kundl, en Autriche, précise-t-on de même source. Le candidat vaccin de CureVac se trouve actuellement en phase 3 des essais cliniques et fait l'objet d'un processus d'évaluation en continu de l'Agence européenne du médicament (EMA).

Egalement un accord avec Bayer

CureVac avait déjà annoncé il y a quelques semaines un accord de partenariat avec le groupe pharmaceutique Bayer qui va également l'épauler dans la production alors que la pénurie de vaccins à l'échelle mondiale est l'un des principaux obstacles à la lutte contre la pandémie.

"Avec notre nouveau partenaire, nous pouvons augmenter considérablement nos capacités de production et élargir encore notre réseau de fabrication", s'est félicité Florian von der Mülbe, directeur de la production chez CureVac.

Pour augmenter l'offre de vaccins, les annonces de collaboration entre laboratoires concurrents se sont multipliées ces dernières semaines. Novartis a ainsi déjà prévu d'aider à la production du sérum BioNTech/Pfizer. La Commission européenne a signé un contrat avec CureVac, start-up spécialisée dans l'ARN messager, portant sur l'achat de 405 millions de doses.

AKM avec AFP