BFM Business

Les salariés moins taxés en France qu'en Allemagne et en Belgique?

Des pays taxent plus fortement les salaires pour les célibataires

Des pays taxent plus fortement les salaires pour les célibataires - Keen Teegardin - Flickr -CC

L'OCDE a calculé les taxes et charges qui pèsent sur les revenus du travail. Si la France figure dans le quatuor de tête, elle reste devancée par la Belgique, l'Allemagne et la Hongrie pour un célibataire. La donne change néanmoins pour les couples.

Le coût du travail en France est souvent épinglé dans les comparaisons internationales. L'étude publiée ce mardi par l'OCDE, ne déroge pas vraiment à la règle. L'organisation a ainsi calculé ce qu'elle appelle "le coin fiscal", soit l'ensemble des charges et des taxes payées par les entreprises et les salariés, rapporté au total du coût de la main d'œuvre pour l'employeur.

Et, certes, la France figure en mauvaise position, à la 4e place des pays de l'OCDE qui ponctionne le plus les salaires. Mais l'Hexagone est toutefois devancé par quatre pays comme le montre le graphe ci-dessous.

Ainsi la Belgique (54%), la Hongrie (48,2%) et surtout l'Allemagne (49,4%) arrivent devant la France (48,1%), pour un célibataire, quand la moyenne de l'OCDE est à 36%.

-
- © -

Et encore, faut-il souligner que le chiffre de la France est largement tiré par les cotisations sociales payées par l'employeur (26% soit le total le plus élevé des pays de l'OCDE). Si l'on ne prend en compte que les contributions payées par les salariés (impôt sur le revenu et cotisations grevant le salaire brut) le pourcentage tombe à 21,3% soit moins que la moyenne de l'OCDE (21,6%). L'Allemagne (31,7%) et la Belgique (33,2%) est toujours devant. En d'autres termes, dans la grande majorité des pays de l'OCDE, les salariés ont tendance à être davantage ponctionnés.

La situation est un petit peu différente pour les couples. L'OCDE a établi un deuxième classement en prenant le cas d'une famille avec deux enfants dont un seul des parents travaille et gagne l'équivalent du salaire médian du pays. Dans ce cas de figure la France arrive en tête avec 40%. Mais si l'on prend, là encore, que les cotisations payées par les salariés, le taux passe à 16,3% soit moins que la moyenne de l'OCDE (17%). La Belgique (22,8%) et l'Allemagne (17,8%) sont encore devant. 

En clair, si la France est en tête des pays qui ponctionnent le plus les salaires, c'est en raison du poids très important des cotisations patronales.

-
- © -
J.M.