BFM Eco

Les professionnels du tourisme dénoncent une situation catastrophique cet été

Les touristes étrangers ne viennent pas en France cette année, déplore Jean-Pierre Masse, le président des entreprises du voyage, ce qui représente un manque à gagner pour le secteur du tourisme.

Le beau temps est au rendez-vous. Mais pas forcémment les clients, déplorent les professionnels du tourisme. Ce qui n'arrangent pas leurs affaires, déjà pénalisées par deux mois de confinement.

Certes, il y a une reprise progressive de l'activité depuis l'ouverture des frontières et les gens ont retrouvé la liberté de circulation. Mais ce n'est pas suffisant pour que les professionnels du tourisme tournent à plein régime.

En fait la situation est anxiogène. Les Français restent en France et les étrangers ne viennent pas en France, regrette sur BFMTV Jean-Pierre Masse, Président des entreprises du voyage.

La situation n'est pas la même partout dans le pays. Sur le littoral, les touristes sont au rendez-vous. Ils viennent pour la majorité de l'Hexagone, même si plus d'un Français sur deux ne part pas en vacances.

L'absence de la clientèle d'affaires, un problème pour les grandes villes

La clientèle étrangère fait surtout défaut dans les grandes métropoles. A peine 5% des touristes habituels sont présents dans la capitale, pourtant première destination touristique mondiale.

On le voit avec l'hotellerie qui est sinistrée dans les grandes villes comme Paris", explique Jean-Pierre Masse.

Dans la capitale, beaucoup d'hôtels ont préféré fermer leurs portes. Ou certains hôteliers qui ont plusieurs établissements ont choisi de de regrouper les clients en un seul lieu.

Beaucoup espèrent que la rentrée sera meilleure. Mais la clientièle d'affaires ne sera pas de retour. La pandémie a changé durablement les façons de travailler, avec le développement du télétravail et des réunions à distance. Le retour des voyages d'affaires et des séminaires ne sont donc pas pour tout de suite.

Coralie Cathelinais Journaliste BFM Éco