BFM Business

Les Français ne se sont pas précipités sur les rayons non-essentiels à leur réouverture

Les rayons non-essentiels n'ont pas suscité d'engouement pour leur réouverture ce week-end.

Les rayons non-essentiels n'ont pas suscité d'engouement pour leur réouverture ce week-end. - BFMTV

La croissance des achats en grande distribution de produits non-essentiels en distribution a été modeste, de même que le nombre de paiement par carte bancaire.

La réouverture des rayons non-essentiels n'a pas suscité un grand engouement ce week-end. Près de quatre semaines après la fermeture des rayons jouets, livres et autre vêtements pour adultes, ces rayons étaient à nouveau accessibles ce week-end du 28 novembre.

Mais les consommateurs ne s'y sont pas particulièrement précipités. Le chiffre d'affaires générés par ses rayons dans l'ensemble des grandes surfaces du pays est estimé à 294 millions d'euros par la société Iri citée par LSA, ce qui représente à peine 5 millions d'euros de ventes de plus que le dernier week-end de novembre 2019 (+2,6%). Cette faible croissance est toutefois à relativiser puisque le dernier week-end de novembre 2019 était un week-end de Black Friday.

Malgré tout, les observateurs s'attendaient à un engouement plus fort comme ce qui avait été constaté en mai avec le déconfinement.

"Les causes peuvent être multiples, tente d'analyser Emily Mayer, directrice business insight chez Iri. Il y a la poursuite des achats online par peur d’une trop forte affluence en magasin, le report des achats sur les semaines suivantes pour éviter le monde du jour de réouverture, l'attente du Black Friday, le report vers les petits commerces…"

Un faible engouement qui se constate dans l'ensemble des commerces. Le nombre de paiements par carte bancaire ont progressé de 4% par rapport au dernier samedi d'octobre. En valeur, la croissance est un peu plus forte et s'établit à 9%. Les consommateurs ont acheté des produits un peu plus chers à l'approche de Noël. Par rapport au précédent samedi (le 21 novembre), la hausse en valeur est toutefois bien plus importante puisqu'elle est de 64%.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco