BFM Business

Le vaccin d'AstraZeneca ne sera pas approuvé par l'Union européenne en janvier

Une pensionnaire d'une maison de retraite à Lichtentanne, en Allemagne, reçoit une dose du vaccin Pfizer-Biontech contre le Covid-19 le 27 décembre 2020

Une pensionnaire d'une maison de retraite à Lichtentanne, en Allemagne, reçoit une dose du vaccin Pfizer-Biontech contre le Covid-19 le 27 décembre 2020 - Robert Michael - Pool - AFP

Le laboratoire pharmaceutique assure avoir trouvé "la formule gagnante" après des premiers résultats contrastés, publiés en novembre. Reste qu'une demande d'approbation "n'a même pas encore été déposée" auprès de l'UE, explique le directeur adjoint de l'Agence européenne des médicaments.

Il faudra encore patienter avant de voir le vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca et l'université d'Oxford dans l'Union européenne. S'il pourrait être déployé dès le 4 janvier au Royaume-Uni, il ne devrait pas être disponible avant le mois de février, au mieux.

"En ce moment, AstraZeneca n'a encore fourni que les données relatives à leurs essais cliniques à l'Agence européenne des médicaments" tranche ainsi Noël Wathion, directeur exécutif adjoint de l'Agence européenne des médicaments au journal belge Het Nieuwsblad. "Ils n'ont même pas encore déposé de demande."

Une approbation pour le mois de janvier dans les pays de l'Union européenne est donc "improbable" selon lui.

Il faut dire que le laboratoire a semé le doute sur l'efficacité de son vaccin. Fin novembre, il annonçait une efficacité comprise en 62 et 90% en fonction d'un protocole, sans pouvoir expliquer, à l'époque, la raison de cet écart. Depuis le patron du laboratoire assure avoir trouvé la "formule gagnante" pour assurer une efficacité similaire à Pfizer ou Moderna.

Le vaccin AstraZeneca est très attendu car peu coûteux. Surtout, il n'a pas besoin d'être conservé à une température glaciale (-70 degrés) qui nécessite des congélateurs spéciaux pour le transport et le stock des doses.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business