BFM Business

Le niveau de vie des retraités pourrait être inférieur à la moyenne des Français dans 15 ans

Les retraités ont actuellement un niveau de vie supérieur à celui de l'ensemble de la population

Les retraités ont actuellement un niveau de vie supérieur à celui de l'ensemble de la population - Lou Gabian - Flickr -CC

Selon les projections du comité d'orientation des retraites, le ratio entre le niveau de vie des retraités et celui de l'ensemble de la population passerait sous les 100% entre 2032 et 2040, selon les hypothèses retenues.

On a tendance à l'oublier mais, en France, le niveau de vie (revenus d'un ménage divisés par le nombre de personnes qui le composent) des retraités est globalement supérieur à celui de l'ensemble de la population.

En effet, selon un rapport du conseil d'orientation des retraites (Cor), le niveau de vie relatif des retraités (c’est-à-dire leur niveau de vie moyen divisé par celui du reste de la population) s'est élevé en 2016 à 106,1%. Ce qui signifie donc qu'en moyenne le niveau de vie des retraités est 6% plus élevés que celui de l'ensemble des Français.

Ce niveau de vie relatif, qui a beaucoup augmenté dans les années 1970-1990 avant de stagner, pourrait diminuer pour la première fois vers 2020.

Cela tout simplement parce que, anticipe le COR, la pension moyenne des retraités continuerait, certes, d'augmenter, mais moins vite que les revenus d'activités (salaires, traitements, primes etc…).

Entre 2032 et 2040

"Le décrochage de la pension moyenne par rapport au revenu d'activité moyen, ne veut pas dire que les retraités de demain seront moins riches qu'aujourd'hui", a nuancé lors d'une conférence de presse, le président du COR Pierre-Louis Bras, cité par l'AFP.

"En 2070, selon les différents scénarii (de croissance) la pension nette moyenne serait supérieure de 42% à 67% en tout état de cause" par rapport à aujourd'hui, a-t-il ajouté.

Il n'empêche que, selon les projections du COR, à terme le niveau de vie des retraités passera sous celui de l'ensemble de la population (et donc sous celui des actifs).

Quand? Tout dépend des hypothèses de productivité. Plus celle-ci sera forte, plus les gains salariaux seront élevés et avanceront ainsi l'échéance. Mais, si l'on en croit les scenarii du COR, la date fatidique aurait lieu entre 2032 (pour des gains de productivité annuels et tendanciels de 1,8%) et 2040 (pour des gains de productivité de 1%). À encore plus long terme, soit 2070, le niveau de vie des retraités seraient alors inférieur à celui des actifs de 6 à 18%, selon la vigueur de ces gains de productivité.

-
- © COR
Julien Marion