BFM Business

Le Maire: "Nous sommes favorables à ce que le 11 mai, tous les commerces puissent rouvrir"

-

- - AFP

Le 11 mai, nous entrerons en phase de déconfinement progressif, a fait savoir le ministre de l'Economie Bruno Le Maire ce jeudi. Mais concernant les commerces, le gouvernement souhaite appliquer un principe d'équité et leur permettre à tous de rouvrir... Sauf les bars et restaurants, et avec des disparités par région.

"Le 11 mai nous rentrons dans une phase de déconfinement progressive", a fait savoir le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, ce jeudi sur France info. Mais si les Français ne retrouveront pas leur vie d'avant à cette date, le gouvernement aimerait que tous les commerces puissent rouvrir, sauf les bars et restaurants

Comme il l'a fait jusqu'à présent avec les métiers de la livraison à domicile, du BTP, de l'agroalimentaire et autres, l'exécutif veut continuer de rencontrer tous les métiers, de comprendre leurs problématiques et d'éditer avec chacun des guides pratiques leur permettant de continuer l'activité. 

Ainsi, "nous sommes favorables à ce que le 11 mai tous les commerces puissent rouvrir", a déclaré le ministre, afin de répondre à un principe que s'est fixé le gouvernement pour la reprise: "le principe d'équité", a expliqué Bruno Le Maire. 

Le gouvernement ne compte donc pas faire de différence par métier, mais l'éventualité d'une reprise à plusieurs vitesses selon les zones géographiques, elle, tient de plus en plus la corde. Ainsi "la seule différence qu’il pourra y avoir", ce sera pour "tenir compte des situations sanitaires régionales différentes", a dit Bruno Le Maire. 

En revanche, les bars et les restaurants ont toutes les chances d'échapper à ce principe d'équité. "Aucune date n’a été fixée" pour leur réouverture, a souligné Bruno Le Maire. "Nous avons fait beaucoup de réunions, ils ont plein d’idées. C'est en effet une des professions les plus touchées. Mais justement, rien ne serait pire que de rouvrir dans la précipitation", a estimé le ministre.

Nina Godart