BFM Business

Le fonds de solidarité prend enfin chez les entrepreneurs

Les restaurants souffrent particulièrement de cette crise

Les restaurants souffrent particulièrement de cette crise - Fred Dufour - AFP

Selon Bercy, plus de 80% des entrepreneurs éligibles pour le mois d'octobre ont fait appel à cette aide de l'Etat et des collectivités. Mal connu lors du premier confinement, ce dispositif a finalement atteint sa cible.

L'aide du fonds de solidarité, élargie à la suite du couvre-feu puis du reconfinement, a été demandée en trois jours par plus de 80% des entrepreneurs éligibles pour le mois d'octobre, a indiqué Bercy lundi.

Entre l'ouverture des demandes en ligne vendredi sur le site impots.gouv.fr et lundi en milieu de matinée, 186.000 formulaires ont été soumis pour percevoir cette aide pouvant aller jusqu'à 10.000 euros dans les secteurs d'activité les plus touchés, sur environ 225.000 entreprises de moins de 50 salariés ou indépendants éligibles.

"Depuis vendredi, plus de 143.000 entreprises ont déjà perçu l'aide du fonds de solidarité pour le mois d'octobre (notamment celles concernées par le couvre-feu)", a tweeté le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Bercy a précisé que ces 143.000 entreprises avaient perçu au total 366 millions d'euros sur les 660 millions budgétés pour octobre, qu'il restait 43.000 demandes reçues en cours de traitement et que d'autres demandes toujours pour octobre pouvaient encore être faites.

Sur l'Ile-de-France, première région économique française, 360.000 entreprises ont obtenu une aide depuis le début de la crise, pour un montant total d'1,6 milliard d'euros, selon les chiffres obtenus par BFM Business. Ces entreprises ont bénéficié du volet 1 (qui permettait d'obtenir 1500 euros par mois d'aides avant que le montant ne soit remonté à 10.000 euros dès octobre) tandis que 23.000 entreprises ont bénéficié du volet 2, (dont le montant d'aides pouvait atteindre jusqu'à 10.000 euros et qui a disparu au mois d'octobre).

Avec le reconfinement, la fermeture de nombreux magasins, des restaurants, ainsi que la suspension des spectacles et événements culturels pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, le nombre d'entreprises éligibles sera beaucoup plus important en novembre. Sur ce seul mois, 6 milliards d'euros ont été budgétés pour le Fonds de solidarité.

Si la mise en ligne des formulaires d'indemnisation pour octobre ne s'est faite que le 20 novembre, les entrepreneurs éligibles pourront formuler leur demande pour novembre dès le 4 décembre, selon le site impots.gouv.fr.

Corriger les erreurs

Lors du premier confinement, les critiques se sont rapidement multipliées contre le fonds de solidarité, complexe et difficile d'accès pour les entreprises qui n'étaient pas aidées par un comptable par exemple. L'allègement des critères pour en bénéficier a notamment permis un meilleur accès au fonds.

Reste que ce fonds ne bénéficie pas, ou trop peu, aux entreprises intermédiaires, notamment celles qui emploient plus de 50 salariés. Trop petites pour encaisser la crise et trop grosses pour bénéficier de l'aide, elles passent à travers les trous de la raquette. Bercy pourrait se décider à adapter, une nouvelle fois, les règles.

Thomas Leroy avec AFP