BFM Business

Vous rêvez de travailler comme ninja? C'est possible au Japon

Les ninjas suscitent de nombreuses légendes et fantasmes depuis des années

Les ninjas suscitent de nombreuses légendes et fantasmes depuis des années - Aichi Tourism - AFP

"La préfecture d'Aichi, soucieuse de développer le "tourisme des seigneurs de guerre", recrute six ninjas pour un salaire de 1.400 euros par mois. De bonnes connaissances en Histoire et des compétences en acrobatie sont requises."

Si vous avez toujours rêvé d'officier comme ninja, il y a désormais une opportunité à saisir. En effet, au Japon, la préfecture d'Aichi (centre du pays) recherche six ninjas à plein temps, rapporte la BBC. La région japonaise cherche, en effet, à promouvoir le "tourisme des seigneurs de guerre" du temps où le Japon était encore un pays divisé entre plusieurs états, entre le XVe et le XVIIe siècle.

La rivalité entre ces différents seigneurs était alors à l'origine des ninjas, des guerriers-espions agissant dans la plus grande discrétion. Depuis des années, ces ninjas ont nourri légendes et fantasmes.

Une offensive sur le tourisme

Avant Aichi, la préfecture de Mie a déjà tenté de surfer sur la popularité de ces guerriers et plus particulièrement la ville d'Iga qui se considère comme "le berceau des ninjas" et abrite un musée dédié aux mercenaires.

Le Japan Times explique que cette offensive n'a rien d'anodin. Les régions japonaises tentent d'attirer les touristes alors que le Premier ministre compte se servir de ce secteur comme d'un important vecteur de croissance à l'approche des Jeux Olympiques de 2020.

D'où cette annonce pour trouver six ninjas. De bonnes connaissances historiques sont (sans surprise) requises, de même qu'une grande agilité et des compétences en matière d'acrobatie. Si la maîtrise du japonais est souhaitable, elle n'est pas obligatoire, car la troupe de ninjas sera aussi amenée à faire des représentations en anglais.

Les heureux élus gagneront un contrat d'un an avec une rémunération de 180.000 yens par mois (1.440 euros) hors bonus, et le plaisir de poser avec katanas et shuriken à la main. Toute personne âgée de plus de 18 ans peut postuler. Les candidatures doivent être déposées avant le 22 mars.

J.M.